Naissance des OPCO… dans 5 mois

Arnaud

Web Entrepreneur, Co-fondateur de @Lingueo - Chroniqueur @BFMBusiness et Rédacteur en chef @CPFormation #EdTech #Formpro En savoir plus sur l'auteur de cet article

5 réponses

  1. Sandra Sury dit :

    Pourquoi est-il obligatoire d’avoir une formation de reconversion qui soit certifiée par le RNCP pour bénéficier d’une aide financière ? Existe-t-il des organismes autres que Fongecif pour les formations “hors cadre”?

    • sylvie l dit :

      Bonjour
      Un projet de reconversion doit être ”sécurisé” et permettre d’accèder à une formation ”reconnue” par les professionnels, une formation qualifiante ou diplomante vous donnant accès à un titre, un certificat de qualification professionnelle ou un diplôme, parfois des certificats de compétences vous permettant de valider un titre. Il s’agit de valoriser des parcours professionnels et non de financer des actions de ”perfectionnement” ou d’adaptation pouvant être financées par d’autres dispositifs tels que le plan de développement de compétences.

  2. Remi dit :

    L’inquietude est de voir un flotement dans le financement comme en 2015. En tant qu’organisme de formation, nous avions vu notre financement via les OPCA passer de 70 % à 15 % avec à la clé un licenciement.
    Espérons que les leçons du passé seront faites.

  3. Didier Cozin dit :

    L’Etat va ravager un peu plus la formation en France (travail déjà bien commencé en 2014 avec la précédente réforme) :
    – plus de service formation ni de plan de formation dans 90 % des entreprises (selon l’INSEE-Cereq, 10 % des entreprises avaient en 2010 une véritable politique de développement des compétences)
    – plus d’OPCA ni de financement mutualisés
    – une caisse des dépôts incapables d’assurer le travail avant des années (ne parlons pas de l’application magique qui ne fonctionnera pas avant encore plus d’années)
    – un règlement des organismes de formation totalement aléatoire ou même impossible
    – plus de CIF
    – plus de périodes de pro (à moins que…)
    Bref le chaos prévisible dans quelques mois mais des chômeurs occupés en masse dans des organismes de formation qui n’auront rien à leur proposer que passer le temps ou faire un CV.
    Il faut tout arrêter pendant qu’il en est temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *