Vers une meilleure relation entre OF et OPCA

Arnaud

Web Entrepreneur, Co-fondateur de @Lingueo - Chroniqueur @BFMBusiness et Rédacteur en chef @CPFormation #EdTech #Formpro En savoir plus sur l'auteur de cet article

7 réponses

  1. Catherine Deneubourg dit :

    Mesurettes sans intérêt…

    C’est toujours la même réaction. Quand on s’aperçoit que les réformes que l’on mène aboutissent à une impasse, on ne revient jamais à la source du problème : la réforme elle-même !

    Cela doit s’expliquer par le souci de ne pas perdre la face, sûrement. En attendant, certains doivent commencer à prendre des anxiolytiques…

    • Arnaud dit :

      Les feuilles de présence par email, 30% de facturation en début de formation et la totalité en fin de formation et non après le passage du test : NON ça ne sont pas “des mesurettes” mais la conséquences de beaucoup d’effort et de combats qui ne sont pas achevés certes, mais les choses évoluent c’est bien de le saluer.

  2. Maxime dit :

    Bonjour, j’ai cru à une blague de votre part mais non, cette lettre a vraiment été publiée et va dans la bonne direction !

    “et que le prestataire n’a pas à supporter les effets d’éventuelles absences qui ne lui sont pas imputables.”

    Alors là, je crois rêver 🙂 !

    Bravo en tout cas CPFormation.com ! Ce type de nouvelle récompense votre travail de fond depuis le début de l’année !

  3. Guillaume dit :

    Absolument ceux sont de bonnes nouvelles.
    Merci.

  4. Bruno Callens dit :

    Bonjour,

    Personnellement, je suis plus réservé.

    On ne peut tout de même pas regarder comme une avancée la seule correction d’anomalies préexistantes.

    Ne perdons pas de vue que ce qui est contesté, ce sont certains aspects de la réforme de mars 2014. Et s’agissant de celle-ci aucun progrès n’a pu être constaté.

    Bien au contraire, plus le temps passe, plus la situation s’aggrave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *