Disparition des petits organismes de formations (OF)

  • Ce sujet contient 29 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Maxime, le il y a 5 années et 4 mois.
10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 30)
  • Auteur
    Articles
  • #5476 Répondre
    Alexandra
    Invité

    Bonjour

    je suis conseillère dans un petit organisme de formation à Chartres, et j’ai bien évidemment des problèmes pour faire reconnaître mes formations continues qui sont en général de courte durée (une à plusieurs journées)
    comme beaucoup je suis perdue dans la masse d’information au sujet du CPF et qu’il faut du temps pour connaitre les procédures et les mettre en place.
    Tout ce que je constate c’est que toutes sortes d’information circulent mais concrètement comment rentrer nos formations sur le CNCP. C’est soit disant expliqué sur le site du cncp mais bonjour l’incompréhension et le compliqué des explications pour se faire reconnaître.
    Je me demande si tous les organismes de formation auront les mêmes droits à s’inscrire et si ce n’est pas du copinage et des arrangements entre les gros acteurs qui sont peu finalement sur le marché et qui disposent de grands moyens et les autres “petits” qui représentent pourtant une part de marché non négligeable et des propositions de formation qui sont parfois même de meilleure qualité.
    Ne faudrait-il pas créer des comités de soutiens aux OF qui luttent pour leur maintien mais qui vont forcément être amenés à disparaître s’ils n’ont pas le poids nécessaire ?
    Il n’y a plus d’argent dans les caisses de l’état (et dans les caisses des OPCA), il faut évidemment faire des économies et des sacrifices et ce sont les petits qui vont trinquer. Tout ceci est une question de gros sous comme souvent.
    Ce CPF est une usine à gaz que ce soit pour les bénéficiaires, les entreprises et les OF.
    Le secteur de la formation professionnelle est en train d’en souffrir terriblement.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 5 années et 6 mois par Arnaud.
    #5506 Répondre
    Arnaud
    Maître des clés

    Ce CPF est une usine à gaz que ce soit pour les bénéficiaires, les entreprises et les OF.
    Le secteur de la formation professionnelle est en train d’en souffrir terriblement.

    C’est très bien résumé…
    Pour ce qui est de l’aide aux OFs connaissez-vous la FFP ?

    #5515 Répondre
    Alexandra
    Invité

    non, qu’est ce que c’est la FFP ?

    #5521 Répondre
    Nelly
    Invité

    Bonjour,

    Ce doit être la Fédération Française de Patinage car il ne semble pas qu’une Fédération de la Formation Professionnelle existe, sinon elle ferait certainement entendre sa voix sur les incohérences du CPF… (Remarquez qu’elle doit également relativement patiner sur le sujet). On attend qu’elle nous donne des raisons d’adhérer.

    #5524 Répondre
    Lénaïck
    Invité

    Bonjour Alexandra,

    Je travaille également pour un petit centre de formation et ma responsable et moi-même sommes tout à fait d’accord avec vous. Nous avons appris récemment que la DIRECTTE souhaite passer le nombre d’OF qui est actuellement de 86.000 à 10.000 en imposant plusieurs critères (norme type ISO obligatoire, 2 salariés minimum obligatoire…). Nous sommes donc tout à fait d’accord pour dire que la réforme n’a pour seul but de favoriser les gros centres. La FFP (fédération de la formation professionnelle) devait rencontrer la Directte à ce sujet. La FFP prévoit également des actions de manifestations, à voir…

    #5530 Répondre
    kristine
    Invité

    Bonjour
    @Alexandra : LA CNCP : commission nationale des certifications professionnelles est l’organisme qui gère LE RNCP : répertoire national des certifications professionnelles : la liste des diplômes et des titres professionnels (et quelques CQP) français (plus de 11 000) ce sont les diplômes de l’ensemble des ministères plus ceux que des organismes de formation privés ont enregistré. Ce sont donc par définition des formations longues qui mènent à un diplome ou un titre, sanctionnées par un examen ou une mise en situation, avec un jury et qui doit également être accessible par la VAE.
    Si vous avez une offre de formation courte, il ne sert à rien à chercher à l’inscrire au RNCP.
    Selon le type de formation inscrit dans votre catalogue il faut viser d’autres organismes : les représentants des branches professionnelles si vous faites des actions “coeur de métiers”; l’inventaire pour les formations en langue…
    ET SURTOUT NE PAS OUBLIER QUE LE CPF N’EST PAS TOUTE LA FORMATION. Les autres dispositifs existent encore : le plan de formation de l’entreprise, les périodes de professionnalisation…

    #5551 Répondre
    olivier
    Invité

    Bonjour,

    Il s’agit de la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP) qui regroupe les OF.

    c’est un syndicat, qui en principe, sait ce faire entendre ….

    #5563 Répondre
    Agnès
    Invité

    Bonjour Lénaïck,

    Puis-je vous demander où vous avez eu ces informations sur les critères que voudrait imposer la DIRECCTE (2 salariés, normes iso, etc…).

    Etant dans la même situation que vous, j’essaie de comprendre au mieux la situation pour savoir ce qui nous attend dans un futur proche…

    Merci

    #5575 Répondre
    aller vers ici
    Invité

    J’aime la façon que vous rédigez votre article et merci encore pour cet article 😉

    #5644 Répondre
    Isabelle
    Invité

    Bonjour à tous
    Je suis aussi responsable d’un petit OF sur Chartres (@Alexandra)
    Est-il normal, pour se voir reconnu par la FFP, de devoir débourser un minimum de 640€/an et de s’engager à obtenir la qualification OPQF dans les 2 années suivantes?
    Une fédération ne doit-elle pas être abordable par tous, n’y a-t-il pas une autre structure reconnue à laquelle nous pouvons nous rattacher sans devoir s’engager dans des procédures aussi couteuses?
    Merci de ces échanges.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 30)
Répondre à: Disparition des petits organismes de formations (OF)
Vos informations:




+ 31 = 38