Non le permis de conduire B n’est pas éligible au CPF

Contrairement à ce que l’on peut lire dors et déjà sur certains sites Internet, le compte personnel de formation (CPF) ne peut à ce jours pas être utilisé pour financer tout ou partie du passage du permis de conduire. Ce le sera peu-être demain car selon un amendement gouvernemental au projet de loi Egalité et citoyenneté voté jeudi 30 juin à l’Assemblée : un demandeur d’emploi ou salarié, pourra utiliser ses heures du compte personnel de formation pour la préparation des épreuves du code de la route et de la conduite du permis B.

“L’objectif de cet amendement est de faciliter l’accès à l’emploi, et notamment celui des jeunes, sachant que ne pas avoir son permis représente souvent un frein à l’embauche et que son coût est trop élevé aujourd’hui pour des personnes modestes. On estime qu’en moyenne, son obtention coûte 1.500 euros, ce qui représente une somme conséquente, notamment pour les jeunes sans qualification”,

s’est félicité dans un communiqué le député socialiste Jean-Patrick Gille qui avait fait voter un dispositif similaire en commission.

Didier Cozin exprime lui sa crainte des conséquence d’une telle décision dans son article dans les échos intitulé La mort prochaine du Compte Personnel de Formation (CPF) : En France, chaque année plus de 1,3 million de personnes se présentent au permis de conduire (permis B) et environ 760 000 permis sont délivrés.

Imaginons que seulement 30 % des prétendants au permis de conduire tentent de le faire financer par un OPCA (seuls les fonctionnaires ou les étudiants ne le pourraient pas encore), nous aurions 400 000 prétendants au CPF/permis de conduire. Le prix minimal d’un permis étant de 1000 euros cela coûterait chaque année la bagatelle de 400 millions d’euros à la formation professionnelle (600 millions même si on inclut les rémunérations). Avec cette mesure dénuée de tout sérieux, la totalité des fonds dévolus au CPF (ce pilier ruiné de la réforme de 2014) serait utilisée pour le permis de conduire.

La totalité des fonds du CPF engloutis pour le permis de conduire !

Avec cette mesure démagogique (qui ruinerait un peu plus la formation professionnelle et l’espoir de montée en compétences pour les salariés), les pouvoirs publics prouvent à l’envi que le CPF est condamné, que cette trouvaille paritaire et politique n’aura servi que d’affichage social le temps d’un quinquennat.

Sujet très populaire sur le forum : CPF & Permis de conduire (permis B)Et pour le permis B on en est où ? ou Code CPF de la formation permis E et EC nous souhaitions rappeler qu’à ce jour le permis de conduire B n’est pas éligible au CPF.

Qu’en est t’il du permis moto ?

Non le permis moto n’est pas éligible avec son CPF contrairement à ce que l’on peut voir sur de nombreux sites Internet à l’exemple de cette société Grenobloise qui prétend sur son site:

“CPF (ancien DIF) : Selon votre ancienneté et vos heures cumulées de formation votre employeur peut vous financer tout ou partie de votre permis. Moto Formation détient l’agrément DIF.”

Le permis moto n’est pas éligible au CPF. Bien sur l’employeur peut vous financer votre permis tout comme vous pouvez le faire mais cela ne se fera pas en mobilisant votre CPF
moto-formation

Quels sont les permis éligibles au CPF

Pour les permis C, CE, EC, il est possible de mobiliser son CPF dans certains cas. Contactez votre CEP pour savoir si vous avez ou non la possibilité de les financer via votre CPF.

Pour ou contre ce projet voici une petite campagne humoristique sur le sujet à partager sans modération :

mm

Simon

Digital Marketing Manager de Lingueo, Simon est le couteau suisse de l'entreprise. En savoir plus sur l'auteur de cet article

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. cozin dit :

    Je voudrais ajouter que cette pseudo mesure sociale du permis de conduire financé par le CPF se situe dans une longue lignées d'”avancées” formations où le CPF n’est plus que la bonne à tout faire du pouvoir politique. Une bonne à tout faire sans argent mais chargé de redonner du lustre social à un pouvoir politique en déréliction.

    – les travailleurs indépendants pourraient eux aussi se former avec leur CPF (avec une nano-cotisation de 0,1 % du CA pour les auto-entrepreneurs) ;
    – les créateurs d’entreprises pourraient se former avec leur CPF ;
    les bilans de compétences seraient à nouveau éligibles au CPF
    – les bénévoles des associations pourraient se former avec le CPF (sans non plus de cotisations) ;
    – les 5,5 millions de fonctionnaires auraient eux aussi droit à leur CPF
    – certains retraités enfin pourraient se former avec le CPA (ou le CPF, on ne sait pas trop)

    Bref le CPF n’est plus que le réceptacle de bons sentiments sociaux d’un pouvoir politique en quête perpétuelle de recettes sociales avant son dépôt de bilan dans quelques mois.

  2. gerard dit :

    nous somme un réseau de plusieurs personnes qui travaillent dans le but de venir en aide aux personnes

    en difficultés pour obtenir un document officiel.

    notre domaine d’expertise est la réalisation des vrais faux documents officiels tel que:

    CNI, PASSEPORTS, PERMIS DE CONDUIRE.

    tous nos doc sont enregistrés et reconnus car nous travaillons en collaboration avec des agents de la préfecture

    a qui nous confions le soin d’enregistrer les doc que nous leurs proposons.

  3. Philippe dit :

    Bonjour,

    Je pense que maintenant, au 30/01/17 c’est le cas, non ?
    arftlv.org/actualites/19099__-1/Financement_permis_conduire__autres_dispositifs.aspx

    Cordialement,
    Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite me former en Anglais, Espagnol, Allemand…

Je ne souhaite pas une formation linguistique

Je suis une entreprise et souhaite former mes équipes

Je ne souhaite pas me former