France apprenante est lancé

La première coalition des acteurs des domaines de l’éducation, de l’apprentissage, de l’innovation, du digital et de la formation

A ne pas confondre avec France compétence, France APPRENANTE (ni étatique/ni paritaire) est la première coalition apprenante qui fédère des acteurs des domaines de l’éducation, de l’apprentissage, de l’innovation, du digital et de la formation qui souhaitent accompagner la mutation des territoires et des entreprises en rendant accessibles à tous les nouvelles manières d’apprendre.

Créé par et pour les citoyens, France Apprenante déploie à grande échelle des solutions pour construire une société apprenante en fédérant les capacités d’innovation formidables qui existent dans notre pays pour les rendre accessibles à tous !

D’ici une décennie, l’intelligence artificielle et la robotisation auront fait disparaître la plupart des activités professionnelles sans forte valeur ajoutée. Les talents qui inventent la société de demain seront ceux qui osent entreprendre, qui savent travailler en équipe (et pas seulement dans leur langue maternelle) et qui maîtrisent le digital.

01b

 

Dans 20 jours naîtra officiellement France Apprenante, les membres nous en disent plus :

boris-sirbeyComment s’est construite l’idée de France Apprenante ?

Par un think tank qui a initialement été lancé en 2017 par la direction de l’innovation de Pôle emploi et le Lab RH. Nous sommes partis de la constatation que le monde du travail allait connaître une mutation immense dans la décennie à venir et que la question du développement des compétences était fondamentale pour que la France ne devienne pas une nation retardataire. Très vite, il est devenu évident que pour répondre à ce défi, il était indispensable de transformer en profondeur le système de formation lui-même et que les pouvoirs publics seuls n’allaient pas y parvenir.

Entretemps, nous avions intégré le Centre de Recherche Interdisciplinaire et la FNARS à notre groupe de réflexion et la dynamique d’échange très riche qui en a résulté nous a fait prendre conscience que nous avions tout intérêt à étendre ce cercle initial pour y intégrer d’autres acteurs partageant le même constat.

L’objectif était de devenir ainsi un “do tank'” capable de proposer et de mettre en œuvre des solutions concrètes pour innover dans la formation.

Les acteurs sont différents mais quelque chose les réunis tous qu’est-ce que c’est selon vous ?

Nous entrons dans une phase de transition qui se traduit par des paradoxes étonnants. Des possibilités nouvelles s’ouvrent à chaque individu : il est plus facile que jamais d’accéder à la connaissance, de développer sa propre activité, d’étendre son réseau et ses horizons. Parallèlement, on assiste à une concentration sans précédent des richesses et à une rigidification des anciens systèmes qui cherchent à imposer un ordre à cette fluidité nouvelle.

Je pense que ce qui est réunit les acteurs de France Apprenante est la conscience que le principal facteur qui peut faire basculer les choses du côté d’une société libérée et fonctionnant en intelligence collective et de donner une fonction nouvelle à la formation en développant l’autonomie et le désir d’apprendre.

Par ailleurs, la France a souvent, dans les grandes phases de transition qu’a connu l’humanité, joué un rôle de phare spirituel en produisant une vision inspirante pour ouvrir la voie et c’est aussi cela qui nous réunit.

Pourquoi est-il important d’innover en formation et en pédagogie ?

Jusqu’ici, former consistait essentiellement à apprendre par cœur et à favoriser une certaine conformité pour fournir aux organisations des individus capables de reproduire le système existant. C’est une vision centrée sur la stabilité et la prévisibilité qui s’inscrit dans une conception mécaniste des organisations et de la société.
Or, nous sommes passés d’un monde relativement prévisible et ordonné à un monde qui fonctionne comme un gigantesque générateur d’improbabilités. Il y a seulement 5 ans, qui aurait imaginé Trump président, l’ubérisation, le rôle pris par les réseaux sociaux ?

citation-borissirbey
Dans un contexte de changement constant, la première qualité est donc l’adaptation.

En d’autres termes, il ne s’agit plus pour les entreprises d’avoir des collaborateurs qui se conforment, mais au contraire de développer chez les individus la curiosité, la capacité à apprendre, la créativité et l’esprit collaboratif.

C’est valable pour les entreprises mais aussi pour les nations. Dans un contexte mondialisé, les pays les plus compétitifs seront ceux qui auront su attirer les talents porteurs de ces qualités et les développer massivement au sein de sa population.

Que va-t-il se passer le 16 mai prochain concrètement ?

La matinée s’ouvrira avec une conférence de presse et la signature du manifeste France Apprenante.

Ensuite, il y a aura une série de keynotes pour faire un tour d’horizon des innovations les plus remarquables dans la formation en France mais aussi à travers le monde. Les participants seront invités à faire l’expérience de quelques-unes de ces innovations (comment développer une compétence comportementale ? Comment former en réalité virtuelle ?)
L’après-midi sera consacré à la façon de construire un écosystème apprenant.

Les acteurs de France Apprenante ont en effet crée un dispositif commun pour favoriser et accélérer la transformation du monde de la formation. Ce dispositif consiste à développer des communautés apprenantes à l’échelle de territoires et d’entreprises.
Il existe plusieurs types de communautés qui fonctionnent en interaction : celle qui rassemble les facilitateurs emploi (CEP, conseillers, formateurs, RH…), celle des actifs (demandeurs d’emploi et actifs en perte d’employabilité) et celle des professionnels en activité localement (recruteurs notamment).

Ces communautés sont construites autour des métiers en tension et des nouvelles filières. Elles vont permettre de découvrir les métiers de demain de façon ludique. Par ailleurs, un fort accent est mis sur le développement des compétences du 21ème siècle (pensée critique, créativité, communication, esprit collaboratif) grâce à la pédagogie inversée, le learning by doing, le mentoring pair à pair, etc.

Ce dispositif à le triple avantage de développer l’employabilité des actifs, d’acculturer les organismes de formation et les accompagnateurs emploi et de répondre aux besoins sur le métiers en tension et les nouvelles filières.
Par ailleurs, il aura aussi pour bénéfice d’aider à élaborer un indicateur de l’employabilité et à faire émerger un référentiel de compétences holistique qui englobe à la fois les compétences techniques mais aussi comportementales, cognitives ou éthiques.
La journée permettra aux participants de s’approprier ce dispositif d’écosystème apprenant pour le déployer dans leur région ou leur entreprise. La journée en question pourra être répliquée à la demande pour sensibiliser des décideurs.

Comment rejoindre le mouvement et comment contribuer ?

Le site de France Apprenante est en cours de construction et fournira bientôt un guide pour rejoindre le mouvement et y contribuer : tout sera en ligne pour le lancement le 16 mai 2018.

 

Interview “ascenseur” d’autres membres de France Apprenante

 

Olivier-BrechardOlivier Brechard : Qu’elle est votre activité, votre offre ?

Depuis sa création en 2014, WebForce3 conçoit et met en œuvre des formations intensives (1, 3, 6 mois), inclusives et innovantes, aux compétences digitales les plus recherchées ou émergentes : développement web, cyber-sécurité, data, IoT, réalité augmentée, virtuelle et mixte, etc. #CompétencesDigitales #formationsInclusives

Ces formations sont accessibles aux publics en situation de fragilité – jeunes peu ou pas diplômés, demandeurs d’emploi – comme aux indépendants, aux actifs en poste, aux entreprises. Elles associent des phases de cours en présentiel dispensés par des professionnels du secteur et un accès, illimité dans le temps, au LMS WebForce3 offrant de riches ressources en ligne (tutoriels, vidéos, quiz et fiches de révision, solution d’ancrage mémoriel…). Fort de premiers succès attestant de la qualité de son modèle – comme l’attribution par la Commission européenne le 7 décembre 2017 du prix Digital Skills for the Labour Force à son école du Luxembourg – WebForce3 se développe sous la forme d’un réseau ESS qui compte déjà une trentaine d’écoles en France et à l’international.

Pourquoi avez vous rejoint France Apprenante ?

Le manifeste France Apprenante a immédiatement suscité notre pleine et entière adhésion, portant une dynamique collective d’innovation et d’inclusion dans laquelle WebForce3 se reconnaît pleinement. En association avec d’autres signataires, WebForce3 s’emploie d’ores et déjà à traduire dans les faits l’esprit du manifeste, à lancer des dispositifs de formation innovants, rassemblant des partenaires aux savoir-faire complémentaires pour mieux accompagner des publics apprenants aujourd’hui réputés très éloignés de l’emploi.

Par ailleurs, ayant eu la chance de prendre part au cours des dix dernières années à quelques grandes initiatives internationales en matière d’innovation dans l’éducation*, rassemblant des pionniers du monde entier œuvrant dans les contextes les plus divers, des slums indiens au campus du MIT, je retrouve dans France Apprenante, à l’échelle de notre pays, ce type de mouvement fédérant les innovateurs autour de causes communes enthousiasmantes !

*World Innovation Summit for Education (WISE), Learning Without Frontiers, Global Education Futures Forum GEFF), Global Education Leaders Partnership (GELP), etc.

Arnaud-PortanelliArnaud Portanelli : Qu’elle est votre activité, votre offre ?

Co-fondateur de Lingueo. Notre société innove depuis 10 ans dans l’apprentissage des langues et la certification des compétences linguistiques. #FOAD #EDTECH
Nous accompagnons des milliers d’individus qui utilisent les nouveaux outils numériques pour monter en compétence dans plus de 15 langues dont l’anglais, l’allemand, le japonais, mais aussi en Français (FLE et orthographe) ou en langue des signes française #LSF.

Lingueo est le créateur du LILATE (Live Language Test) premier certificat adaptatif qui ouvre une nouvelle ère : celle de la Certification Ouverte A Distance #COAD qui va dans les 10 prochaines années être au cœur de la question de la reconnaissance des compétences transversales #SoftSkills

Pourquoi avez vous rejoint France Apprenante ?

Le système éducatif actuel ne prépare pas assez nos étudiants et jeunes salariés au monde dans lequel nous vivons et que nous allons connaitre dans les 10 prochaines années. Notre société doit s’ouvrir au monde, penser compétence sans oublier les langues étrangères ! C’est la compétence qui fait tomber les barrières : barrières linguistiques (pratique de l’anglais), barrières culturelles : (connaitre l’autre pour ne pas le craindre) et sociales (apprendre à vivre ensemble).

Ça n’est pas tant la numérisation qui compte mais l’apprentissage de la culture numérique qui doit entrer dans les mentalités. Cela passe par la formation. La société doit devenir formatrice est tendre vers l’apprenance, c’est la raison pour laquelle nous sommes heureux de faire parti de ce magnifique mouvement qu’est France Apprenante.

Patrick-OKPatrick OK : Qu’elle est votre activité, votre offre ?

Slash a la conviction que les organisations doivent se transformer d’abord pour et par les individus, en développant leurs soft skills #SoftSkills. Par des méthodes de formation favorisant l’intelligence collective, le pair-à-pair et des jeux de rôle, le coaching et l’accompagnement, Slash rassemble un collectif de coachs et de formateurs afin de contribuer à l’évolution du potentiel de chacun et développer leur impact sur notre société. #intelligencecollective

Pourquoi avez vous rejoint France Apprenante ?

Nous avons rejoint France Apprenante parce que nous y voyons la possibilité de créer des synergies avec des acteurs à la fois innovants dans le secteur de la formation, mais aussi incarnant des valeurs et une vision avec lesquelles nous sommes alignés. Enfin, nous sommes convaincus que c’est seulement en travaillant en collaboration avec toutes les parties prenantes, qu’elles soient des entreprises, des organismes de formation ou des territoires, qu’il sera possible de faire de la France une vraie nation apprenante.

Marie-Pierre-DequierMarie-Pierre DEQUIER : Qu’elle est votre activité, votre offre ?

Adaptabilité, engagement, employabilité, compétences du 21ème siècle : CollectivZ accélère la mutation des organisations et des territoires. CollectivZ met en place des dispositifs – physique et digital – qui les transforment en écosystèmes apprenants. Des communautés d’intérêt sont créées et les participants se développent tout en enrichissant le projet commun.
CollectivZ rend possible la transformation culturelle, digitale, managériale des entreprises et des territoires, une collaboration enfin efficace avec leur écosystème. Nous aidons à retrouver du sens et ainsi rendons naturelle la mobilisation des salariés, citoyens, demandeurs d’emploi, étudiants…

Pourquoi avez vous rejoint France Apprenante ?

Les organisations du 21ème siècle reposent sur une raison d’être inspirante, et des équipes de plus en plus auto-organisées d’individus engagés : le modèle de demain est celui des écosystèmes.
Il est pour cela urgent que la mutation du monde du travail s’accélère, que les organisations retrouvent de l’agilité, que les individus aient accès à des ressources de formation et puissent
« apprendre à apprendre » pour avoir la liberté de s’orienter et pour retrouver de l’engagement et mieux contribuer au projet commun.
CollectivZ est heureux d’être co-fondateur de cette formidable coalition France Apprenante, un écosystème ouvert, pour faire émerger une véritable société apprenante. C’est en travaillant de concert avec toutes les parties prenantes que nous accélérerons le mouvement !

Carole Gerber : Qu’elle est votre activité, votre offre ?

caroline-gerber

Sol France « réseau de la transformation apprenante », est une association fondée en 1998.

Elle réunit des entreprises, des organisations, des chercheurs et des consultants qui souhaitent valoriser et développer l’énergie d’apprendre des individus, des collectifs et des organisations pour inspirer les transformations. Elle organise des recherches, des formations, des événements, des voyages.

Pourquoi avez vous rejoint France Apprenante ?

L’engagement de Sol est de libérer l’énergie de l’apprenance. L’initiative France Apprenante est donc une formidable opportunité pour que l’apprenance devienne une évidence pour le plus grand nombre.

Autre membre de France Apprenante :

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite me former en Anglais, Espagnol, Allemand…

Je ne souhaite pas une formation linguistique

Je suis une entreprise et souhaite former mes équipes

Je ne souhaite pas me former