Directeur général de France compétences

LE RÔLE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL

Le futur directeur général sera l’élément clé du fonctionnement de France compétences au vu des prérogatives qui lui sont confiées. Le projet de décret précise qu’il pourra se voir déléguer un certain nombre de compétences par le CA. En outre, c’est lui qui, notamment, “prépare, cosigne [avec l’État] et exécute le contrat d’objectifs et de performance”, les “délibérations du conseil d’administration et en assure l’exécution” ainsi que “le budget de l’établissement”.

Parmi ses missions, il devra également négocier et conclure “les conventions et marchés se rapportant aux missions de l’établissement dans les limites fixées le cas échéant par le conseil d’administration” ou encore veiller “à la publication de la liste actualisée des certifications professionnelles enregistrées au (Répertoire national des certifications professionnelles)”. L’ex-secrétaire confédéral de Force ouvrière et dernièrement directeur adjoint de cabinet de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, Stéphane Lardy, qui a été nommé préfigurateur de France compétences le 17 octobre 2018, devrait être son premier directeur général

Tout sur France Compétences