Le compte personnel de formation (CPF) 2017 en chiffre

Chiffres clés de la tirés du jaune budgétaire pour l’année 2017

Le compte personnel de formation (CPF) dans les OPCA

Le compte personnel de formation (CPF) a été instauré par la loi du 5 mars 2014. Depuis le 1er janvier 2015, tout salarié bénéficie d’un Compte personnel de formation (CPF) mobilisable tout au long de sa vie professionnelle. Crédité à la fin de chaque année de travail et géré à l’extérieur de l’entreprise par la Caisse des dépôts et consignations, il permet de cumuler jusqu’à 150 heures pour suivre certaines formations pendant le temps de travail ou en dehors de celui-ci.

Ces heures sont financées par une contribution des entreprises de 11 salariés et plus, égale à 0.2 % de la masse salariale brute annuelle.

le-CPF-2017

En 2017, les états statistiques et financiers communiqués par les OPCA font état de plus de 256 000 actions de formation ayant entraîné la mobilisation du CPF.
Parmi ces bénéficiaires en 2017 : 43,5 % sont des femmes ; 34 % sont âgés de 35 à moins de 45 ans ; 51,2 % sont des employés ou des ouvriers. La part des ingénieurs ou cadres s’établit à 28,7 % des bénéficiaires. Les formations CPF de moins de 10h représentent 7 % des CPF financés et ceux de moins de 60 heures près de 68 %.

Coût moyen d’une formation CPF

cout-formation

Arnaud

Rédacteur en chef @CPFormation - Web Entrepreneur @Lingueo - Chroniqueur @BFMBusiness #EdTech #Formpro #FOAD #COAD #WEB

You may also like...

1 Response

  1. didier cozin dit :

    2 500 € en moyenne pour 60 heures, ça fait bien 40 €/heures
    A partir de 2019 pour se former 60 heures (en inter-entreprise rappelons-le) il faudra bien diviser par 3 (environ) ce capital formation de chaque salarié.
    C’est logique avec un micro-cotisation de 0,2% (non payée par les TPE) on ne peut pas faire de miracle. Quand S. Lardy table sur 5 % de CPF (au mieux) en 2022 il a raison : le CPF + le CPF de transition ne permettront jamais de dépasser 5 % de réalisations (sans compter ceux qui sont censés passer leur permis VL ou PL sur leur CPF). Il y avait d’autres choix à faire en 2014 et 2018 : installer une cotisation formation payée par tous les employeurs (1% de la MS) et par tous les salariés (0,2%) et SURTOUT sortir de cette ridicule disposition qui consisterait à accumuler année après année des heures ou des euros pour avoir le droit de se former. Comme des points fidélité dans un commerce (en attendant son cadeau)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite me former en Anglais, Espagnol, Allemand…

Je ne souhaite pas une formation linguistique

Je suis une entreprise et souhaite former mes équipes

Je ne souhaite pas me former