Arnaque au CPF : créez votre compte avant qu’un autre ne le fasse à vos dépens !

Une arnaque se développe actuellement autour du CPF. On vous demande votre numéro de sécurité sociale… et ensuite on pille votre compte formation. Créez votre compte avant qu’un escroc ne s’empare de vos droits !

La base de l’arnaque au CPF : l’usurpation de votre identité

Pour créer et activer votre compte CPF sur la plateforme MonCompteFormation, il suffit d’indiquer votre nom de naissance et votre numéro de sécurité sociale ainsi qu’un mail et un numéro de téléphone. Une fois votre compte créé, vous pouvez vous inscrire librement à la formation que vous souhaitez, et utiliser le crédit formation à disposition sur votre compte CPF.

Ainsi, si vous n’avez pas encore créé votre compte, une tierce personne malveillante pourrait le faire à votre place et piller votre CPF sans que vous ne puissiez agir contre cela. Cet escroc, indique votre nom, votre numéro de sécurité sociale et y associe un mail et une ligne téléphonique qu’il crée spécifiquement pour l’arnaque. C’est alors lui qui prend la main sur votre compte personnel de formation.

Mais comment l’escroc obtient-il votre numéro de sécurité sociale ?

Il obtient votre numéro de sécurité sociale tout simplement en vous appelant ou en vous envoyant un mail alarmiste :

  • « vous venez de vous faire hacker votre CPF, indiquez-moi votre numéro de sécurité sociale et je vais vérifier en direct »,
  • « vous allez perdre tous vos droits à la formation si vous ne créez pas vite votre compte en ligne. Je peux vous aider à le faire à distance, il suffit de m’indiquer votre numéro de sécurité sociale »
  • « donnez-moi votre numéro de sécurité sociale pour que je vérifie immédiatement votre éligibilité au CPF, à une formation, etc. »
  • « Notre formation vous intéresse ? Je peux vous réserver une place. Il vous suffit de me donner votre numéro de sécurité sociale, je crée votre compte, et je vous inscris. Cela vous évite de faire ces démarches fastidieuses tout seul… »
  • « Donnez-moi votre numéro de sécurité sociale, comme ça notre organisme va vous inscrire en priorité… »

…. Si vous donnez votre numéro de sécurité sociale, il va hélas pouvoir manipuler votre CPF à sa guise.

Comment l’arnaqueur au CPF utilise alors votre compte ?

Pour lui, c’est un jeu d’enfant ! A côté des comptes CPF qu’ils créent aux dépens des réels bénéficiaires, l’escroc invente une formation ne demandant pas de certification en fin de formation, du type « Accompagnement à la création d’entreprise » ou « remise à niveau en langues ». Il y associe un site web présentant une pseudo formation 100 % à distance, avec une « vitrine » qui inspire confiance.

Il fait ensuite sa demande de référencement auprès de la Caisse des Dépôts et Consignation. Dès sa validation, sa formation s’affiche dans l’offre officielle… le tour est joué : il inscrit alors les comptes qu’il a piratés à sa formation, il indique ensuite que chaque formation a bien eu lieu… et il est payé.

Le pire des scénarios : le site de la sécurité sociale hacké

Dans le pire des scénarios, on pourrait imaginer un hacker récupérant l’ensemble des numéros de sécurité sociale de la base nationale !  La Caisse des Dépôts peut peut-être envisager de renforcer la sécurité de création d’un compte en ajoutant un autre champ obligatoire (numéro fiscal, par exemple) ?

Comment faire face à une arnaque au CPF ?

Pour éviter toute arnaque au CPF, sachez que vous êtes la seule personne à devoir accéder à votre compte en ligne… et cela passe évidemment par l’étape de sa création. Si vous avez besoin d’une aide pour créer votre compte, faites-le avec un conseiller de confiance (votre RH, votre manager, votre conseiller Pôle Emploi). Et même accompagné par une personne de confiance, quand vous choisissez votre mot de passe, vous le tapez vous-même et sans l’indiquer à votre conseiller.

Arnaque au CPF : créez votre compte avant qu’un autre ne le fasse à vos dépens !

Nos conseils :

  1. Créez votre espace personnel sur MonCompteFormation.gouv.fr : une fois créé, sans même l’utiliser immédiatement, votre êtes la seule personne à avoir accès à cet espace sécurisé ;
  2. Ne donnez à PERSONNE vos codes d’accès à votre espace personnel ;
  3. Informez largement les personnes autour de vous de cette arnaque,
  4. Si vous êtes manager, RH ou délégué du personnel, faites une information officielle au sein de votre entreprise ;
  5. En entreprise, diffusez un tuto vidéo ou organisez un atelier en interne pour accompagner les salariés dans la création de leur compte (Cela prend 2 minutes par personne !) ;
  6. Signalez à la Caisse des Dépôts et Consignations toute arnaque dont vous pourriez être victime sur le site officiel. A côté de chaque formation, vous avez un bouton d’alerte « Signaler cette formation ».
  7. Portez plainte au Commissariat pour que des poursuites soient possibles.

Si hélas, vous avez été victime d’une fraude au CPF, faites-nous part de votre expérience en commentaire.

Message aux arnaqueur

Rappel aux arnaqueurs 

– Est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende le fait par toute personne d’exercer une activité dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique

– Il est très simple d’identifier les entreprises et personnes “bénéficiaires” de ces pratiques…

Tout savoir sur le CPF et l’appli MonCompteFormation…

https://www.cpformation.com/abondement-cpf-pole-emploi/

Sandrine

Spécialiste des politiques d'emploi et de formation. Ancienne chef de projet éditorial du Carif IDF puis Responsable Com' Multimédia de Défi métiers. En savoir plus sur l'auteur de cet article

1 réponse

  1. didier cozin dit :

    Le contentieux formation (de la part des titulaires comme des OF) avec la Caisse des dépôts va être monstrueux au fur et à mesure de la montée en charge du dispositif et de cette illusion de formation désintermédiée et automatisée.
    Si les entreprises ne reprennent pas rapidement la main (en co-finançant et en organisant les formations) le sytème ira dans le mur bien avant la mi 2021 avec un prévisible chaos organisationnel et financier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *