Interview du bénéficiaire du premier CPF d’anglais

Retrouvez l’interview de Yohan Uzan, Responsable Clientèle chez Avent Media et bénéficiaire du premier CPF d’anglais par Mathilde de l’organisme de formation Lingueo :

Le bénéficiaire du premier CPF d’anglais :

Mathilde : Comment avez-vous pris connaissance de la réforme de la formation professionnelle ; comment vous êtes-vous renseigné sur ce nouveau dispositif de financement ?

Yohan Uzan : J’ai découvert le compte personnel de formation par le biais de mon employeur.

Mathilde : Etant le bénéficiaire du premier CPF d’anglais, Avez-vous rencontré des difficultés au moment d’entreprendre vos premières démarches pour ce dossier CPF?

Yohan Uzan : Je pense qu’à partir du moment où l’on a des interlocuteurs comme vous qui sont présents, qui sont en mesure de répondre aux questions ou en tous cas qui font le nécessaire pour que les choses avancent rapidement, on peut avancer. Je suis très content, et fier d’avoir rencontré votre organisme.

Je suis aussi très content de la réactivité de l’Afdas, qui a fait son travail, et l’a fait rapidement. On se rend compte qu’à partir du moment où on a des gens en face de soi qui sont prêts à nous aider, et qui font en sorte d’être réactifs, qui font en sorte qu’en coulisse tout soit suivi et validé pour que la personne en face soit contente et bien… Voilà, c’est à l’avantage de toutes les parties !

Et je recommande aux prochains demandeurs de formations de se rapprocher d’organismes tels que Lingueo, parce que je pense c’est vraiment intéressant comme modèle, et puis autant profiter, justement, de de vos compétences et de votre réactivité, ce qui permet, encore une fois, de faire avancer les choses : c’est ce que je souhaite à chaque individu !

Mathilde : Quels ont été vos interlocuteurs dans ce parcours/les acteurs de ce processus, et leurs contributions respectives dans vos démarches ?

Yohan Uzan : Dans un premier temps, ayant pris connaissance de votre organisme par bouche à oreille, d’un collègue qui avait suivi vos formations, j’ai fait une demande d’informations via le formulaire en ligne sur votre site, et j’ai été mis en contact direct avec un conseiller Lingueo. A partir de là on a su communiquer faire en sorte de pouvoir relever ce défi, pour que je puisse améliorer mes performances en anglais rapidement.

Mathilde : Votre première demande prise en charge dans le cadre du CPF porte sur une formation en anglais : pourquoi ce choix ?

Yohan Uzan : Alors en anglais parce que je me suis rendu compte que j’avais des lacunes, ou qu’en tous cas les compétences acquises au fil de mon parcours étaient insuffisantes, et pourtant il est nécessaire, dans mon domaine d’activité – d’ailleurs, dans tous les domaines d’activité – de savoir parler, communiquer en anglais. C’est la langue de l’international, qui…

Lire la suite de l’interview sur le blog de Lingueo : L’anglais, le grand oublié du CPF, fait son retour avec un premier dossier validé !

Arnaud

Web Entrepreneur, Co-fondateur de @Lingueo - Chroniqueur @BFMBusiness et Rédacteur en chef @CPFormation #EdTech #Formpro En savoir plus sur l'auteur de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *