Non, la formation n’est pas réservée aux jeunes !

La formation serait-elle la chasse gardée des plus jeunes ? Pour être employable, rebondir au cours de sa carrière, ou simplement continuer à apprendre tout au long de la vie, la formation a toute sa place dans le parcours des seniors.

formation-jeunes

Et si les employeurs faisaient une erreur en envoyant en priorité les plus jeunes en formation ? A peine leur première expérience professionnelle réussie, les voilà de nouveau en formation pour enrichir leurs compétences, multiplier les atouts sur leurs CV. Et si le temps était enfin venu, non seulement de reconnaître les avantages à embaucher des seniors, mais aussi le bénéfice à leur proposer des formations.

  • Oui, une formation dispensée à un senior est aussi rentable que celle d’un jeune !
  • Oui, un senior est tout à fait capable de s’adapter, de découvrir de nouvelles activités !
  • Oui, une personne peut être performante jusqu’à sa retraite (et au-delà) !

A noter : A quel âge devient-on senior ? Si les statistiques européennes prennent en compte les 55-64 ans, les accords au sein des entreprises couvrent les 50 ans et plus. L’âge d’accès aux différents dispositifs publics spécifiques visant les seniors peut également varier, et débute à partir de 45 ans !

Quel est le taux d’activités des plus de 55 ans ?

Selon une étude de la Dares de septembre 2019 : « En 2018, le taux d’activité des personnes âgées de 55 à 64 ans est de 56 % : 52,1 % sont en emploi et 3,8 % au chômage, soit un taux de chômage (par rapport aux actifs) de 6,9 %. »

L’étude rappelle que ce taux d’emploi des 55-64 ans en France est inférieur de près de 6 points à celui de l’Union européenne, en raison d’une plus faible participation au marché du travail des 60-64 ans.

Dans un récent rapport, le sénateur René Paul Savary et la sénatrice Monique Lubin ont fait ce même constat de la situation alarmante des seniors sur le marché du travail. La première recommandation de ce rapport porte d’ailleurs sur la formation des seniors :

« Créer les conditions d’un changement du regard porté par les acteurs de l’entreprise sur les salariés avançant en âge en incitant les formations en ressources humaines à inscrire un module dédié à la gestion de la seconde partie de carrière. ».

Et la 10e recommandation vise les demandeurs d’emploi seniors :

« Instaurer un abondement spécifique du compte personnel de formation pour les personnes qui perdent leur emploi après 45 ans ».

Taux d'accès à la formation des demandeurs d'emploi selon leur âge

Taux d’accès à la formation des demandeurs d’emploi selon leur âge

Quelle place pour la formation des seniors ?

Plus on vieillit, moins on se forme. Mais ce constat est à nuancer, selon la catégorie socioprofessionnelle : plus le niveau scolaire est élevé, plus on a de chance de bénéficier d’une formation durant sa vie professionnelle.

Selon une étude du CNEFP/Céreq, 34 % des salariés âgés de 50 ans et plus déclarent avoir suivi une ou plusieurs formations pour 45 % des salariés âgés de 30 à 39 ans…. Mais ce taux chute à 25 % pour les seniors ouvriers.

A noter : 33 % des ouvriers âgés de 50 ans et plus ont pour objectif d’éviter de perdre leur emploi lorsqu’ils se forment.

Le rapport de l’association SNC, Solidarités Nouvelles face au Chômage (édition 2019) rappelle que :

« Ce faible accès à la formation s’explique par le fait que, pour les seniors comme pour les employeurs, la formation est souvent perçue comme un investissement « improductif » en raison du temps d’activité présumé trop limité qu’il leur reste à accomplir. ».

Il souligne également que :

« L’accompagnement des secondes parties de carrière est aujourd’hui très peu pratiqué par les employeurs. En prenant appui sur une gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC), cet accompagnement permettrait de penser l’amélioration des conditions de travail et de possibles évolutions de poste pour les salariés. »

Senior, emparez-vous de votre CPF !

Sans attendre une proposition de formation qui émanerait de votre hiérarchie, formez-vous de façon autonome grâce au CPF ! Vous pouvez vous former avec votre crédit formation, en toute autonomie, tant que vous le faites en dehors de votre temps de travail.

Si vous êtes senior et en recherche d’emploi, des dispositions particulières existent pour alimenter le Compte personnel de formation des seniors inscrits à Pôle Emploi et âgés de 50 à 54 ans à la date de fin de leur contrat de travail. Si vous êtes concerné, votre CPF est alors abondé selon le projet de formation identifié, dans la limite de 7 500 euros.

Alors quelle formation éligible au CPF vous tente pour 2020 ?

Pour aller plus loin :

Sandrine

Spécialiste des politiques d'emploi et de formation. Ancienne chef de projet éditorial du Carif IDF puis Responsable Com' Multimédia de Défi métiers. En savoir plus sur l'auteur de cet article

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. cozin dit :

    Ca fait 35 ans (les années 80) qu’on considère les Seniors comme des pré-retraités. La formation n’est pas prête à se développer pour eux et le CPF identique et non financé ne suffira pas à changer le cours des choses au niveau d’un pays. Une initiative intéressante pour les Seniors aurait consisté à les faire travailler à 70% en les formant sur le reste du temps. Mais il faudrait que quelqu’un paie et il est plus facile de considérer les retraites comme la voiture balai de notre social.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite me former en Anglais, Espagnol, Allemand…

Je souhaite une formation en bureautique, CACES, Permis…

Je suis une entreprise et souhaite former mes équipes

Je ne souhaite pas me former