Étude qualitative sur le compte personnel de formation (CPF)

le 10 janvier 2018, la Dares a lancé une évaluation qualitative sur le compte personnel de formation, menée par les cabinets Pluricité et Itinere Conseil. L’objectif de l’étude est d’analyser la mise en œuvre du CPF en s’intéressant aux logiques de recours par les usagers, aux changements induits sur les pratiques opérationnelles des acteurs de terrain, à la pertinence de l’offre de formation et enfin à la solvabilité de ce droit. Les investigations de terrain ont été menées au sein de deux régions et de quatre Opca : Uniformation, Constructys, FAFIEC et AGEFOS PME

Rappel si vous êtes tombé sur ce site par le plus grand des hasard : Entré en vigueur le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation est un nouveau droit à la formation qui permet d’alimenter annuellement un capital d’heures de formation. Attaché à l’individu, il permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail, d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle, quel que soit son statut.

plafonds-opca

Slide 4 de la synthèse de l’étude qualitative sur le compte personnel de formation

 

mm

Simon

Digital Marketing Manager de Lingueo, Simon est le couteau suisse de l'entreprise. En savoir plus sur l'auteur de cet article

3 réponses

  1. Didier Cozin dit :

    Cette étude ne répond pas à certaines questions fondamentales que pose le CPF
    – quel apport et quelle liberté par rapport au DIF qui a précédé ?
    – quel co-investissement possible alors que le DIF était de la responsabilité de l’employeur (et que le CPF ne le concerne pas ou si peu)
    – quel financement pour 40 millions de titulaires avec 2 milliards d’euros et sans prise en charge des rémunérations des stagiaires ?
    – quel intérêt la France a-t-elle eu de changer de dispositif de formation (passage du DIF au CPF) alors qu’un dispositif met environ une génération à être connu et utilisé ?
    – La lourdeur et l’inefficacité du site moncompteformation.gouv.fr était-elle nécessaire, la Caisse des dépôts mérite-t-elle de se voir confier la réalisation (hautement risquée) d’une application miracle pour Smartphone

    On a l’impression que le pays est condamné à faire avec son passé social et politique alors que tout le monde (ou presque) sait bien que les véritables raisons qui ont prévalues pour le lancement du CPF était de brouiller les cartes de la formation et surtout de ne rien payer pour les dix ans d’immobilismes du monde du travail face au DIF

  2. Bamenga dit :

    Inscrite sur le site depuis 2015
    J’ai fait une demande de formation depuis mi Avril 2018 et toujours pas de réponse
    Mon projet devait commencer il y a 1 mois
    Impossible d’obtenie un Conseiller en ligne au 01 41 63 22 36 ou 01 41 63 22 40
    J’ai également écrit un courrier il y a 1 mois sans réponse.
    Aujourd’hui j’ai appelé à 11:07 au 01 41 63 22 22 j’ai enfin réussi à joindre le standard qui m’a mise à nouveau en ligne sans succès d’obtenir quelqu’un
    Que dois-je faire et à qui m’adresser , c’est inadmissible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *