CV : les compétences linguistiques, un passeport pour l’emploi

On vous dit tout sur les atouts des compétences linguistiques dans un CV pour faire la différence ! Non seulement à parcours équivalents, le CV avec des compétences linguistiques clairement valorisées peut faire la différence mais les compétences linguistiques sont parfois le premier des diplômes et une compétences clé qui vous ouvre les porte d’un emploi.

Comment valoriser ses compétences linguistiques sur un CV ?

Vous noterez en premier celle qui vous maîtrisez le mieux, et penserez à distinguer la maîtrise orale de celle écrite. Plus qu’un niveau souvent défini par la personne elle-même, les recruteurs appréciés la mention de certifications en langues (LILATE, TOEIC…).

Pensez également à ancrer votre pratique des langues dans une rubrique « autres expériences » : un voyage de longue durée à l’étranger, un parcours Erasmus, un stage à l’étranger, une intervention dans un colloque international sont autant d’expériences qui peuvent illustrer votre maîtrise d’une langue.

Et sur un CV, ne tentez pas de bluffer sur vos capacités linguistiques : vous seriez vite démasqué lors d’un premier entretien de recrutement dès qu’une question arrivera dans la langue recherchée par le recruteur !

FUN FACTS (“FAITS AMUSANTS”, ça sonne tout de même mieux en anglais) :

  • 1 Français sur 10 ment sur son niveau d’anglais face à un recruteur
  •  23 % de nos compatriotes avouent être passés à côté d’un job à cause de leur piètre maîtrise de la langue de Shakespeare
  • 64 % des Français déclarent manquer de temps pour s’y mettre
  • 7 personnes sur 10 pensent que l’apprentissage de l’anglais devrait être subventionné par l’État via un grand plan d’investissement dans les compétences linguistiques. Une sorte de PICL 😉

Les compétences linguistiques : une preuve de votre capacité d’adaptation

Sonorités, tournures grammaticales, vocabulaire, à l’oral ou à l’écrit… L’apprentissage d’une langue demande des capacités d’adaptation appréciées dans le monde de l’entreprise.

Se mettre à l’anglais professionnel ou à une autre langue en étant adulte montre votre envie d’apprendre, de vous cultiver, d’ouvrir le champ des possibles. Et les DRH sont friands de ces profils ambitieux qui cherchent à enrichir ou renforcer leurs compétences au fil de leurs carrières.

De même, pratiquer régulièrement une langue étrange stimule votre intellect, et renforce votre capacité à aborder différemment une même situation.  

L’anglais un « passe-partout » pour des postes à envergure internationale

Vous avez repéré une offre d’emploi impliquant des échanges avec des homologues à l’étranger ? Vous souhaitez évoluer dans une entreprise ouverte à l’import/export ? Vous aspirez à une expérience à l’étranger ? L’anglais est certainement la langue qui vous ouvrira le plus d’opportunités à travers le monde… mais aussi au sein de services internationaux en France.

Dans votre CV, valorisez la passation d’une certification en langue pour montrer précisément votre niveau opérationnel. Si votre parcours de formation initiale (école de commerce, cursus universitaire…) comportait des modules en langues, ce n’est pas suffisant pour se démarquer. Confortez votre expertise linguistique avec un test linguistique reconnu.

Bon à savoir : pour une expatriation, il faudra maîtriser l’anglais professionnel mais aussi se mettre rapidement à la langue officielle du pays où vous vous installez. Miser sur des cours avec des locaux (comme ceux proposés par Lingueo) va vous permettre de progresser rapidement, avant même de vous installer !

Une langue dite rare pour vous distinguer

L’anglais ou l’espagnol sont les langues les plus couramment indiqués sur un CV. La pratique de l’italien, du néerlandais, du brésilien, de l’arabe peut attirer particulièrement l’attention du recruteur sur votre CV. Et s’il s’agit d’une langue maternelle, pensez à le spécifier.

En entête de votre CV, pensez à mentionner bilingue ou trilingue pour valoriser votre maîtrise de plusieurs langues, à un haut niveau.

Quelle langue apprendre pour embellir votre CV

LE CPF, pour booster vos compétences linguistiques 

Savez-vous que vous pouvez tout à fait renforcer votre niveau de maîtrise dans la langue que vous souhaitez (anglais, chinois, russe, langue des signes…) grâce à votre CPF, compte personnel de formation ?

Avec le crédit formation de votre CPF, vous pouvez vous former à une langue, sans l’accord de votre employeur si la formation se déroule hors de votre temps de travail. Pour cela, rendez-vous sur l’appli officielle MonCompteFormation,

Astuce : pour les langues, une formation entièrement à distance est tout à fait envisageable. Par exemple, Lingueo propose depuis plus de 10 ans des formations en Téléformation (visio) avec des personnes natives ! Et la bonne nouvelle, c’est que ces formations sont éligibles au CPF : Contactez le 01.75.43.53.00 pour mettre en place une formation dès aujourd’hui.

Alors qu’attendez-vous pour renforcer vos compétences linguistiques ?
Dites-nous en commentaire ce qui vous freine encore dans l’apprentissage d’une langue ? Ou ce qui vous a donné le déclic !

Sandrine

Spécialiste des politiques d'emploi et de formation. Ancienne chef de projet éditorial du Carif IDF puis Responsable Com' Multimédia de Défi métiers. En savoir plus sur l'auteur de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *