CPF Parler en public

Dans le monde des affaires, à l’école et dans la vie publique, nous sommes souvent appelés à “faire quelques commentaires”. Souvent, les personnes chargées de tels discours sont désemparées.
Nous pouvons le faire bien ou mal, et le résultat influence fortement la façon dont les gens nous perçoivent. C’est pourquoi parler en public suscite tant d’anxiété et d’inquiétude.
La bonne nouvelle, c’est qu’avec une préparation et une pratique approfondie, nous pouvons surmonter notre nervosité et obtenir des résultats exceptionnels.

Méthode pour parler en public

L’importance de savoir parler en public

Même si vous n’avez pas besoin de faire régulièrement des présentations devant un groupe, il existe de nombreuses situations où de bonnes compétences en matière d’art oratoire peuvent vous aider à faire progresser votre carrière et à créer des opportunités.

Par exemple, vous pouvez être amené à parler de votre organisation lors d’une conférence ou à donner un cours à de nouvelles recrues. S’adresser à un public comprend également des présentations ou des entretiens en ligne, par exemple lors de la formation d’une équipe virtuelle ou lors d’une réunion en ligne avec un groupe de clients.

En bref, être un bon orateur peut améliorer votre réputation, renforcer votre confiance en vous et vous ouvrir d’innombrables possibilités.

Les étapes pour apprendre à bien parler en public

Planifier de manière appropriée

La planification vous aide également à réfléchir sur vos propres bases. C’est particulièrement important pour les séances de questions-réponses imprévisibles ou les communications de dernière minute.
réfléchissez à l’importance du premier paragraphe d’un livre ; s’il ne vous saisit pas, vous risquez de le rayer de votre liste. Le même principe s’applique à votre discours : dès le début, vous devez intriguer votre public.

La pratique

Pour vous exercer, cherchez des occasions de parler devant les autres. Vous pouvez également vous mettre dans des situations qui exigent de parler en public, par exemple en formant un groupe ou en vous portant volontaire pour parler lors de réunions d’équipe.

S’engager auprès de votre public

Lorsque vous parlez, essayez d’impliquer votre public. Cela vous permettra de vous sentir moins isolé en tant qu’orateur et d’impliquer tout le monde dans votre message. Le cas échéant, posez des questions suggestives destinées à des personnes ou à des groupes, et encouragez les gens à participer et à poser des questions.

Faire attention au langage corporel

Si vous n’en êtes pas conscient, votre langage corporel donnera à votre public des indices constants et subtils sur votre état intérieur. Si vous êtes nerveux, ou si vous ne croyez pas à ce que vous dites, le public peut vite le savoir.
Faites attention à votre langage corporel : tenez-vous droit, prenez de grandes respirations, regardez les gens dans les yeux et souriez. Ne vous appuyez pas sur une jambe et n’utilisez pas de gestes qui vous semblent contre nature.

Penser positivement

La peur fait qu’il est trop facile de glisser dans un cycle de discours négatif, surtout juste avant de parler, tandis que des pensées auto-sabotantes diminuent votre confiance et augmentent les chances que vous n’atteigniez pas ce dont vous êtes vraiment capable. Utilisez les affirmations et la visualisation pour augmenter votre confiance, visualisez une présentation réussie et imaginez ce que vous ressentirez une fois que vous aurez terminé.

Faire face au nerfs

Beaucoup de gens disent que leur plus grande crainte est de s’adresser à un public, et la peur de l’échec est souvent à l’origine de cela. La prise de parole en public peut entraîner une réaction de “combat ou fuite” : l’adrénaline monte dans le sang, le rythme cardiaque augmente, on transpire et la respiration devient rapide et superficielle.
Faites des exercices de respiration profonde pour ralentir votre rythme cardiaque et donner à votre corps l’oxygène dont il a besoin pour fonctionner. Cela est particulièrement important juste avant de parler.
Respirez profondément par le ventre, maintenez chaque respiration pendant plusieurs secondes et expirez lentement.

Enregistrer ses discours

Enregistrez vos présentations et vos discours. Vous pouvez améliorer considérablement vos compétences orales en vous observant plus tard, puis en travaillant à améliorer les points qui ne se sont pas bien passés.
Faites attention à vos gestes. Ont-ils l’air naturels ou forcés ?
Regardez comment vous avez géré les interruptions, comme un éternuement ou une question à laquelle vous n’étiez pas préparé. Votre visage montre-t-il de la surprise, de l’hésitation ou de l’agacement ? Si c’est le cas, entraînez-vous à gérer ces interruptions en douceur, pour être encore meilleur la prochaine fois.

Formation Parler en public éligible au CPF

Contactez Unow organisme de formation au 01 85 08 92 75 en précisant que vous venez de la part de CPFormation. Un cadeau vous attends !