Formation pro : bilan et perspectives selon le baromètre de la FFP

L’observatoire de la Fédération de la formation professionnelle vient de publier les résultats de son baromètre annuel. Si les entreprises adhérentes plébiscitent la réforme de la formation professionnelle, elles n’en sont pas moins inquiètes concernant 2019, année de transition.

Chaque année, la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP) conduit un baromètre auprès de ses adhérents afin d’analyser et de quantifier l’activité de formation et plus généralement, de cerner les caractéristiques du marché de la formation professionnelle en France.

Le questionnaire de cette édition a été modifié et enrichi de questions sur l’impact éventuel de la loi formation 2018 sur les adhérents par rapport à celui des années précédentes. Il comprend à la fois des questions factuelles (caractéristiques des entreprises, par exemple) et des questions d’opinion (perception du contexte économique, stratégie de développement). Au final, 159 adhérents (soit 24,4 % de l’ensemble) ont répondu en ligne au questionnaire.

Quelles formations sont dispensées par les adhérents de la FFP ?

Le top des domaines de formations couverts par les adhérents de la FFP :

  • Techniques et méthodes de management ;
  • Métiers et fonctions supports de l’entreprise ;
  • Services à la personne et à la collectivité.

85 % des adhérents sont détenteurs d’une qualification, certification reconnue par le CNEFOP.

84 % des adhérents de la FFP délivrent des formations diplômantes, certifiantes ou qualifiantes (74% en 2016)

88% délivrent des formations éligibles au CPF en réponse à une demande croissante (64% en 2016) ;

25% délivrent des CP FFP.

Bon à savoir : Le développement d’une offre certifiante reste une priorité en cours et pour l’avenir pour 74 % des adhérents de la FFP.

La digitalisation du secteur de la formation est en marche…

100 % des répondants ont entrepris une ou plusieurs actions visant à insérer les outils digitaux dans un ou plusieurs champs de leurs activités :

  • 80 % des adhérents ont pour priorité en cours et à venir la digitalisation de leur offre de formation ;
  • 70 % des adhérents ont pour priorité en cours et à venir la digitalisation de leur organisation (RH, administration, marketing) ;

Une réforme de la formation professionnelle bien accueillie mais porteuse d’inquiétudes pour 2019

98 % des adhérents voient des opportunités liées à la réforme de la formation professionnelle pour le développement de leur activité :

  • De créer une nouvelle offre de formation (72 %)
  • Diversifier vers des formations certifiantes (69 %)
  • Toucher de nouveaux publics (66 %)
  • De repenser son organisation (60 %)
  • Développer l’apprentissage (57 %)
  • Aller plus directement vers les entreprises (55 %)

A noter : l’enquête a été réalisée avant la publication des décrets.

Ils sont 45 % à anticiper des impacts immédiatement positifs de la monétisation du CPF, mais ¼ ne se prononcent pas dans l’attente de la période de transition pour l’année 2019.

Pour Christophe Quesne :

“l’élargissement de la définition de l’action de formation, ouvre le champ pour favoriser l’innovation pédagogique et renforcer ainsi une réponse au plus près des besoins en compétences des actifs et entreprises. (…) la FFP est pleinement mobilisée auprès de ses adhérents et de l’ensemble des acteurs pour la réussite de cette transformation et l’accès au développement des compétences de tous les publics”.

Sylvie Petitjean, Vice-Présidente de la FFP nuance :

“l’inquiétude des entreprises de formation se ressent en cette période de transition et mise en œuvre de la loi » explique , « et notamment sur la continuité des prises en charge des différents dispositifs. Pour exemple, ¼ des adhérents ne se prononce pas sur le Compte Personnel de Formation rénové dans l’attente de la fin de la période de transition. Cette incertitude fait que l’année sera sans doute plus difficile pour l’activité de nos adhérents.”

Et vous, comment voyez-vous cette année de transition pour les organismes de formation ?

Sandrine

Spécialiste indépendante des politiques d'emploi et de formation. Ancienne chef de projet éditorial du Carif IDF puis Responsable Com' Multimédia de Défi métiers. Retrouvez-moi sur twitter @ActuFormation

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite me former en Anglais, Espagnol, Allemand…

Je ne souhaite pas une formation linguistique

Je suis une entreprise et souhaite former mes équipes

Je ne souhaite pas me former