Pour les salariés, se former c’est encore trop compliqué

Même si la formation professionnelle est connue et reconnue, son fonctionnement est encore trop abstrait pour les salariés : ils sont plus d’un sur deux à trouver la démarche trop compliquée.

La plateforme d’annonce d’emploi Meteojob a souhaité mené une enquête auprès d’un panel composé de 1 260 répondants représentatifs de la population active :

pasdeformation

  • 72% des personnes interrogées n’ont pas fait de formation professionnelle entre 2016 et 2017
  • 56% des répondants pensent qu’il est compliqué de faire une formation professionnelle
  • 75% déclarent qu’aucune entreprise ne leur a expliqué comment procéder

Un système opaque et complexe

Tous les salariés sans exception ont droit à une formation professionnelle. Mais comment l’obtenir ? Comment la payer ? A qui s’adresser ?

72% des répondants déclarent ne pas avoir fait de formation professionnelle entre 2016 et 2017. Pourquoi ? Principalement parce qu’ils n’en n’ont pas ressenti le besoin (24%), l’ont demandé mais il ne s’est rien passé (21%) ou ne savent pas où se renseigner (19%).

Marko Vujasinovic, président de Meteojob

Marko Vujasinovic, président de Meteojob

« La formation professionnelle reste encore très opaque pour les salariés. Et la création du Compte Professionnel de Formation n’a rien amélioré puisqu’ils sont nombreux à ne pas savoir comment procéder. Certains n’osent pas demander, d’autres attendent que l’entreprise leur propose.

C’est encore très flou et beaucoup pensent qu’il est très compliqué de faire une formation professionnelle. Surtout, les entreprises ne communiquent pas beaucoup sur les possibilités à leurs salariés » estime Marko Vujasinovic, président de Meteojob.

Si les sondés pensent que la formation professionnelle doit être une initiative commune du salarié et de l’entreprise, ils sont plus de 50 % des personnes interrogées à déclarer qu’aucune entreprise ne leur a expliqué comment procéder pour faire une formation professionnelle.

Dès lors, comment rendre la formation professionnelle plus transparente ? Comment inciter les entreprises à pousser leurs salariés vers des heures de formation de leur choix ? Pourquoi les entreprises se sont-elles désintéressées de la formation ?

La France met à disposition des formations que peu de salariés utilisent

Une large majorité des personnes interrogées déclarent que le principal objectif de la formation professionnelle est d’acquérir des compétences complémentaires pour son poste actuel (74%). Tandis que 60% pensent qu’elle est utile pour un changement de carrière.

Comment rendre la formation professionnelle accessible ? Depuis quelques années, les différents gouvernements français qui se sont succédés tentent de la réformer, sans succès. Que faut-il faire pour relancer le débat ?

« Il est vrai qu’il existe des centaines de formations différentes pourtant nous sommes peu nombreux à utiliser cet avantage. Simplifier les démarches permettrait aussi bien aux salariés qu’aux entreprises d’en bénéficier. Informer le salarié du nombre d’heures acquises chaque année serait un bon moyen de lui rappeler aussi qu’il a des droits à la formation.

Le Compte Personnel de Formation commence à gagner du terrain, en particulier auprès des chômeurs, mais reste très peu utilisé par les salariés, par manque d’information » conclut Marko Vujasinovic.

Arnaud

Co-fondateur de l'organisme de formation LINGUEO, Rédacteur sur CPFormation.com & à l'origine du mouvement des Hiboux.

You may also like...

1 Response

  1. Didier Cozin dit :

    La complexité fait partie du système paritaire et de branches. Sans cela les commissions soviétisantes (comme cet improbable Copanef et ses filiales régionales) n’auraient plus aucune légitimité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite une formation en langues étrangères

Je souhaite une formation dans un autre domaine

Je souhaite former un groupe de personnes

NON MERCI