Ces géants du web qui prennent d’assaut la formpro

Que ce soit notre président actuel ou son prédécesseur, cela fait quelques années qu’on nous explique qu’il y a dans notre pays trop d’organismes de formation : « C’est ridicule » pour l’un, « pas sérieux » pour l’autre… c’est tout aussi accepté de dire que les prestataires de formation français ne sont pas de qualité.

Finalement nous avions la solution sous les yeux : Laisser nos salariés et demandeurs d’emplois être formés par les étrangers, ces géants du web que l’on appelle, comme le veut la mode : les GAFAs…

Facebook va former les demandeurs d’emploi…

Le premier réseau social mondial a fait savoir la semaine dernière qu’il allait aider la France à réduire la fracture numérique. Facebook annonce son intention de former 50.000 chômeurs d’ici fin 2019.

Ces Français seront donc formés, dans le cadre d’un partenariat avec Pôle Emploi, sur les compétences suivantes :

  • Envoyer des emails
  • Utiliser les réseaux sociaux
  • Publier des contenus numériques
  • Rechercher des informations sur Internet
  • Protéger ses données personnelles en ligne

Les détails de ce programme seront précisés dans le courant du mois de février : manière dont la formation va s’organiser et qui en bénéficiera. Cette formation sera orientée vers les personnes qui en ont le plus besoin et qui, de fait, sont à l’heure actuelle incapable d’utiliser Facebook.

Hasard des calendriers, BFMbusiness révélait il y a moins de 6 mois qu’en 2016, la filiale française de Facebook s’était acquittée d’un impôt sur les bénéfices de 1,16 million d’euros. Si Facebook avait déclaré l’intégralité de ses revenus en France, le réseau social aurait dû payer la somme de 80 millions d’euros. Car en réalité, le réseau social ne déclare en France qu’une minime fraction de ses revenus réels. Cette infime contribution de 1,16 million d’euros s’explique en effet par un chiffre d’affaires déclaré tout aussi faible.

Le montant des investissements que Facebook compte consacrer à cette formation n’a pas été dévoilé mais on peut imaginer qu’il sera inférieur à la somme qu’il aurait dû payer si le géant américain avait déclaré ses revenus réels dans l’Hexagone.

Facebook, en plus de ne pas payer comme il se doit ses impôts, vient donc d’annoncer qu’il va retirer du chiffre d’affaires aux organismes de formation, publiques comme privés, qui accompagnent les demandeurs d’emploi au numérique…

Espérons au moins que la formation sera de qualité et qu’elle ne servira pas seulement à enseigner comment poster une photo sur Instagram ou Facebook… En parlant de qualité, est-ce que Facebook est un organisme de formation ? Si oui, respecte t’il les critères de qualité ? A suivre…

…Google, lui, s’attaque aux salariés.

Google s’attaque lui au marché de la formation professionnelle avec les Moocs et souhaite s’imposer comme la prochaine valeur sûre de la formation professionnelle.

Google s’est lancé sur le marché des Moocs à destination des salariés, en partenariat depuis 2012 avec Coursera et Udacity. Leur objectif : proposer des formations aux nouveaux métiers informatiques sous forme d’abonnements à des formations uniquement en anglais (pour l’instant), le IT Mooc (dernier né) sera à terme sous-titré dans différentes langues.

Concrètement, le Mooc se déroule sur une période de 8 à 12 mois (à raisons d’une heure à deux heures par jour) et se découpe en 6 chapitres, sur lesquels est évalué l’apprenant. Ce n’est que s’il réussit une série d’examens, qu’il recevra le certificat GOOGLE qui atteste de ses compétences. Pas de RNCP, pas de CNCP, en plein débat sur une refonte du système de certification français, pour quelle raison Google devrait s’intéresser au système français de formation professionnelle ?

LinkedIn, souhaite former mais pas que…

5 700 cours et 255 000 didacticiels vidéo à plus de 4 millions d’utilisateurs… En 2015, LinkedIn a acheté Lynda.com pour 1,5 milliard de dollars, ce qui en fait une véritable licorne. LinkedIn a adopté le contenu éducatif du site comme sien et a continué à l’étendre. Le programme de partenariat LMS a été une nouvelle étape pour LinkedIn Learning. Il a été lancé en 2016 et les LMS Absorb et Infor viennet de rejoindre la liste des partenaires en janvier 2018…

LinkedIn, la plateforme de médias sociaux qui cherche à connecter les professionnels et à étendre leurs réseaux, continue d’évoluer dans l’espace de l’éducation et de la formation des travailleurs. Ce mois-ci, des partenariats ont été établis avec des systèmes de gestion de l’apprentissage (SGA) afin d’élargir leurs cours en ligne, de rendre compte plus efficacement des études d’un travailleur et de diriger les personnes qualifiées vers des postes vacants.

La mise en avant de vos compétences

Plus de 100 cours sont ajoutés tous les mois. Les progrès des apprenants seront enregistrés et reflétés directement sur leur profil LinkedIn !

Le PDG Jeff Weiner a annoncé que son entreprise développera un « graphique économique » complet d’ici 2022. LinkedIn espère enregistrer et représenter tous les emplois et employés, y compris leur profil complet (y compris leur formation), à travers le monde. Les nœuds de données comprendront les entreprises, les emplois, le contenu, la formation, les compétences et les possibilités de bénévolat. Le graphique a déjà été appliqué à plus petite échelle pour plusieurs projets, comme le « Tech Talent Pipeline » de New York.

Plus de 500 millions de professionnels utilisent LinkedIn, mais la société n’a pas publié de statistiques d’utilisateurs pour sa plateforme eLearning. Cela dit, l’intégration des LMS partenaires en est encore à ses débuts… A suivre donc

En d’autres termes, LinkedIn dispose désormais du contenu et de l’infrastructure pour le mettre en œuvre. Mais comme pour Facebook ou Google, il n’est pas certain que les utilisateurs adhérent aux formations LinkedIn. Il ne s’agit pas seulement d’inventer les Google glass pour les voir sur tous les nez…

 

Que l’on soit pour ou contre ces prises de position, il est indéniable que la formation est en plein cœur d’une révolution que nous allons suivre avec grand intérêt ces prochains mois, avec cette réforme qui n’en est qu’à ses débuts…

Arnaud

Rédacteur en chef @CPFormation - Web Entrepreneur @Lingueo - Chroniqueur @BFMBusiness #EdTech #Formpro #FOAD #COAD #WEB

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite une formation en LANGUES ETRANGÈRES

Je souhaite une formation dans un autre domaine

Je souhaite former un groupe de personnes

NON MERCI