Accélérez la transformation digitale

La formation digitale au service de l’employabilité et de la compétitivité est le défi qu’Opcalia et la FFP souhaitent relever de concert.

Le projet “La formation digitale au service de l’employabilité et de la compétitivité” porté par la FFP et Opcalia est lauréat du PIA, Programme d’Investissements d’Avenir, piloté par le Commissariat Général à l’Investissement.

Le PIA, piloté par le Commissariat Général à l’Investissement, a été mis en place par l’Etat pour financer des investissements innovants et prometteurs sur le territoire, avec un principe de co-financement pour chaque projet.

Ensemble, la FFP et Opcalia portent l’ambition d’accélérer la transformation digitale de la formation professionnelle. Le consortium s’est réuni en mai pour lancer le démarrage opérationnel de ce projet d’ampleur nationale d’une durée totale de 5 ans.

Dans son rapport consacré à la transformation numérique remis en septembre 2015 à la Ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, Bruno Mettling soulignait que :

” la formation professionnelle est le levier principal de la transformation digitale des entreprises et de l’ensemble des secteurs de l’économie de notre pays. La formation est donc à la fois un enjeu majeur de compétitivité pour notre économie mais aussi d’employabilité pour tous les actifs.”

Un projet ambitieux de 9 millions d’euros

L’enveloppe globale estimé du projet s’élève à 9 millions d’euros, financé à 50 % par le PIA.

Plusieurs actions complémentaires seront déployées :

  • le diagnostic et l’accompagnement des entreprises à digitaliser leurs formations ;
  • l’accompagnement à la digitalisation des entreprises du secteur de la formation professionnelle ;
  • la valorisation des compétences digitales des formateurs par la création d’un certificat ;
  • la digitalisation de parcours de formation en alternance et l’accompagnement des CFA à la digitalisation.

opcalia-ffp-objectif

(Source de l’infographie : dossier de presse Opcalia/FFP)

Bon à savoir : pour assurer un ancrage de ce projet dans la réalité économique, les partenaires s’appuient sur un consortium intégrant 5 entreprises de formation adhérentes de la FFP (AFTRAL, APAVE, Linguaphone, Man’agir, IBEP) et une PME du territoire Breton (Retis).

Le suivi des actions déployées sera organisé de façon à permettre une diffusion des enseignements de ces expérimentations à l’ensemble des entreprises, organismes de formation et CFA du territoire national.

Pour aller plus loin :

Sandrine

Spécialiste des politiques d'emploi et de formation. Ancienne chef de projet éditorial du Carif IDF puis Responsable Com' Multimédia de Défi métiers. En savoir plus sur l'auteur de cet article

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite me former en Anglais, Espagnol, Allemand…

Je ne souhaite pas une formation linguistique

Je suis une entreprise et souhaite former mes équipes

Je ne souhaite pas me former