2019, un nouveau départ pour la formation professionnelle ?

Rendez-vous le 29 janvier prochain pour évoquer la mise en oeuvre des nouveaux décrets de la formation professionnelle. En cette période d’entrée en application de la loi “Pour la liberté de choisir son avenir professionnel”, Défi métiers propose un nouveau point d’étape.

Informations importantes :

  • Date :  29 Janvier 2019 de 9 h 30 à 12 h 30
  • Lieu : à préciser.
  • Organisateur : Défi métiers.
  • Modalités d’inscription : inscription obligatoire en ligne. Entrée gratuite.

De nombreux décrets, attendus en ce début d’année 2019, vont venir préciser les conditions de mise en œuvre de la réforme de la formpro et de l’apprentissage. Comment ces mesures vont-elles impacter les pratiques des différents acteurs de la formation et de l’orientation ? Entre évolution des dispositifs, nouvelle régulation du système, nouveaux acteurs, nouveaux circuits de financement, comment se positionner dans ce nouveau paysage ?

Entre évolution des dispositifs, nouvelle régulation du système, nouveaux acteurs, nouveaux circuits de financement, comment se positionner dans ce nouveau paysage ? En cette période d’entrée en application de la loi “Pour la liberté de choisir son avenir professionnel”, Défi métiers vous propose un nouveau point d’étape lors d’une matinée d’échanges.

Le programme détaillé sera communiqué dans les jours à venir.

La loi Pour la liberté de choisir son avenir professionnel

Un projet gouvernemental ambitieux est en route actuellement, la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », rien de moins.  Présenté en avril au Conseil des ministres, il regroupe trois réformes, celle de la formation professionnelle, du système d’assurance chômage et de l’apprentissage. Pas de doute, nos gouvernants pensent à notre avenir.

Mais, choisir son avenir professionnel, est-ce vraiment possible dans un monde géré par les diktats du chômage et de l’origine sociale ? On le sait, beaucoup d’employeurs ne lisent même pas les CV quand l’adresse du postulant est située dans une banlieue défavorisée, ou que son nom a une consonance étrangère. Et le taux de chômage est tellement élevé que l’on rencontre de plus en plus de jeunes surdiplômés, des bacs plus 5 et plus, coincés dans de petits emplois « en attendant ».

Sandrine

Spécialiste des politiques d'emploi et de formation. Ancienne chef de projet éditorial du Carif IDF puis Responsable Com' Multimédia de Défi métiers. En savoir plus sur l'auteur de cet article

You may also like...

2 Responses

  1. Les inscriptions pour notre Rendez-vous de la formation et de l’orientation du 29 janvier sont closes. Mais la vidéo des interventions sera disponible quelques jours après l’événement sur Youtube et sur nos réseaux sociaux 👍

    • Arnaud dit :

      Merci pour l’information et votre travail pour la Formpro ! N’hésitez pas à nous faire signe quand vous mettrez en ligne ces vidéos au cas ou nous passons à coté… ce qui est tout de même peu probable 😉
      Bon début d’année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite me former en Anglais, Espagnol, Allemand…

Je souhaite une formation en bureautique, CACES, Permis…

Je suis une entreprise et souhaite former mes équipes

Je ne souhaite pas me former