[Vidéo] Loi Avenir Pro… “On fait le Bilan”

 Bilan à un 1 an de la loi Avenir Pro

Interview CPFormation de Catherine Fabre

Catherine-Fabre-TNNous avons eu le plaisir d’interviewer en exclusivité pour nos lecteurs Madame Catherine Fabre, Député Rapporteure de la loi Avenir professionnel. Ses réponses vous permettront de mieux comprendre la vision et l’ambition de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

  • Quel le rôle a le porte-parole d’une loi ?
  • Concrètement, quels changements la formation professionnelle doit-elle attendre de la loi sur l’avenir professionnel ?
  • En quoi l’acquisition de compétences est-elle au cœur de cette nouvelle loi ?
  • Attendez-vous que la budgétisation du crédit d’heures CPF donne plus envie aux gens de se former ?
  • Ce nouveau système sera-t-il plus accessible pour les novices de la formation professionnelle ?
  • Quels sont les enjeux majeurs de cette nouvelle loi ?

Lire la réponse à toutes ces questions ici : Interview de Catherine Fabre.

Loi “Avenir Professionnel” Bilan 1 an !

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, participez à la webconférence du 8 octobre prochain, organisée par Proactive Academy avec Antoine Foucher, Directeur de cabinet de la ministre du Travail et Stéphane Lardy, Directeur général de France compétences : Loi “Avenir Professionnel” Bilan 1 an !
webconférence loi sur avenir professionnel

Transcription de la vidéo ci-dessus :

Concrètement pour les salariés ce qui
change c’est que on va chercher à faire
en sorte qu’ils s’approprient leur droit
à la formation qu’ils se sentent
concernés parce qu’aujourd’hui vous
savez plus de 85% des salariés ne savent
pas qu’ils ont un compte personnel de
formation ne savent pas ce qu’est un
compte personnel de formation
donc pour nous tout l’enjeu c’est
justement de leur donner à voir qu’ils ont des droits
500 euros par an jusqu’à 5000 euros
cumulables 800 euros par an jusqu’à 8000
euros cumulables je défends pour les
moins qualifiés pour choisir eux-mêmes
les formations qui vont pouvoir payer
ils ont une application qui va sortir en
fin d’année en novembre ou décembre là
et tout l’idée c’est de rendre ce droit
la formation intuitif que les salariés
s’y intéresse et une fois que les
salariés s’y intéresseront vers leur
leurs employeurs auront à cœur de leur
expliquer ce qu’il faudrait faire ou pas
avec cet argent ils auront des
conseillers extérieurs à leurs
entreprises pour les aider dans leurs
choix et donc toute l’idée en fait c’est
enfin qu’on parle de la formation que ce
soit un sujet central de la vie des
entreprises et de la vie économique
française en parce que c’est un enjeu
majeur.
Dans la le bilan de la loi
aujourd’hui il y à plus 50 % de CFA il
ya il y a 6 ans et forment plus sur le
sur le paysage français par rapport à
l’année dernière c’est à dire qu’il y en
avait 1200 aujourd’hui il y en a six ans
de plus donc de saint même association
maison pour vous parler des centres de
décentralisation c’est vraiment ce qu’on
a cherché à faire régner donc ça c’est
essentiel je suis ravi le nombre
d’apprentis augmente il a pris 8 %
l’année dernière il continue sur cette lancée cette année
c’est assez inédit. Je pense que ce message qui est que
l’apprentissage c’est des parcours plus
insérant en gros l’apprentissage de
l’intéressé cas de l’alternance avec
l’entreprise liens mutuels inclus et
il y a souvent un métier à la la clé
beaucoup plus insérant mieux rémunérés
c’est vraiment des parcours d’excellence
et je pense que ce message commence à
passer et je m’en réjouis parce que je
pense que et la région d’ailleurs est
une grande convaincu aussi de ça donc là
en marche ensemble et j’ai l’impression
que les étoiles sont alignées pour que
ça fonctionne en deux temps.

Arnaud

Web Entrepreneur, Co-fondateur de @Lingueo - Chroniqueur @BFMBusiness et Rédacteur en chef @CPFormation #EdTech #Formpro En savoir plus sur l'auteur de cet article

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite me former en Anglais, Espagnol, Allemand…

Je ne souhaite pas une formation linguistique

Je suis une entreprise et souhaite former mes équipes

Je ne souhaite pas me former