15 opérateurs “Conseil en évolution professionnelle”

C’est aussi une partie importante de la réforme de la formation professionnelle qui est en train de se mettre en place  : l’attribution du marché lancé par France compétences des CEP pour Conseil en évolution professionnelle.

15 opérateurs CEP dans 15 régions de France

En avril, à l’occasion de son 4ème Conseil d’administration, France compétences avait approuvé le marché public du CEP. Lors de son dernier CA qui s’est tenu ce jeudi 17 octobre, France Compétences a pu confier la gestion du Conseil en évolution professionnelle (CEP) auprès des actifs occupés, à 15 opérateurs dans 15 régions de France. La liste des opérateurs retenus sera rendue publique le 5 novembre prochain après le délai de rigueur imposé par le code de la commande publique.

Elle devrait confirmer les opérateurs ci dessous :

  • Pôle emploi pour les chômeurs
  • Apec pour les cadres
  • Missions locales pour les jeunes décrocheurs
  • Cap Emploi pour les handicapés

Des CEP opérationnels au 1er janvier 2020

France compétences s’est vu confier la responsabilité de sélectionner dans le cadre d’un marché public, après avis des Comités régionaux de l’emploi, de l’orientation et de la formation professionnelles (CREFOP), les opérateurs régionaux qui délivreront le CEP aux actifs occupés à partir de janvier 2020. Dans ce cadre, le Conseil d’administration vient de délibérer, ce jeudi 17 octobre, sur l’attribution du marché dans 15 régions.

Les 3 grands enjeux du Conseil en évolution professionnelle

  1. Encourager la mobilisation du CEP par les personnes en emploi, en le faisant mieux connaître et en le rendant plus accessible dans la diversité des demandes et des besoins. Lors de la sélection des opérateurs, France compétence a été particulièrement vigilante concernant l’accessibilité du service sur les territoires et les modalités de délivrance en présentiel et à distance.
  2. Faire du CEP un fil rouge de l’accompagnement professionnel. Pour cela, France compétences a accordé une grande attention aux actions de coopération avec les acteurs territoriaux car les opérateurs doivent aider les personnes à mobiliser les services et prestations existantes sur les territoires.
  3. Promouvoir un service de qualité qui s’adapte à la demande et aux besoins des personnes. Dans ce cadre, France compétences souhaite éviter la standardisation et engage les opérateurs à offrir un service individualisé et personnalisé.

Pour garantir une mise en œuvre à la hauteur de ces enjeux, France compétences déploiera des modalités strictes de suivi, d’audit et de pilotage, et évaluera ce marché.

En savoir plus sur les Conseil en évolution professionnelle

mm

Simon

Digital Marketing Manager de Lingueo, Simon est le couteau suisse de l'entreprise. En savoir plus sur l'auteur de cet article

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite me former en Anglais, Espagnol, Allemand…

Je souhaite une formation en bureautique, CACES, Permis…

Je suis une entreprise et souhaite former mes équipes

Je ne souhaite pas me former