Les cinq piliers d’une formation continue efficace

pilierPartant du principe qu’une formation continue performante est un levier de sécurité pour l’individu, de compétitivité pour l’économie et les entreprises, et de bien-être pour la collectivité, on peut dégager cinq principes clés qui conditionnent son efficacité :

  • Universalité. La formation doit être accessible à tout individu sans limitation d’âge ou de statut.
  • Autonomie. La fragmentation et des trajectoires professionnelles et l’hétérogénéité des besoins ne permet pas de formaliser ces derniers dans un système de formation (top-down). Seul un système bottom-up dans lequel les individus et les employeurs ont les moyens d’être autonomes dans leur choix de formation est en mesure de répondre aux besoins de façon optimale.
  • Équité. Parce que les individus ne sont pas tous égaux devant la formation, les pouvoirs publics comme les employeurs (en charge de l’employabilité de leurs salariés) doivent accorder une attention spéciale aux plus vulnérables, sans quoi il ne peut y avoir d’égalité effective, entendue au sens d’égalité des chances.
  • Financement partagé. Une formation réussie produit des effets bénéfiques sur l’individu, mais aussi pour son entreprise et pour la collectivité tant au niveau local que national (effets externes). Cela justifie un financement partagé de la formation entre ces quatre parties prenantes que sont l’individu, l’employeur, les pouvoirs publics locaux et l’Etat.
  • Agilité. Dans un environnement de plus en plus changeant, l’agilité des acteurs de la formation et leur capacité à innover est un facteur clé d’efficacité.

Extrait du livre blanc « Libérer la formation »