Le budget annuel du CPF dépensé dans une seule entreprise !

Arnaud

Web Entrepreneur, Co-fondateur de @Lingueo - Chroniqueur @BFMBusiness et Rédacteur en chef @CPFormation #EdTech #Formpro En savoir plus sur l'auteur de cet article

1 réponse

  1. didier cozin dit :

    Les Français doivent comprendre que les pouvoirs publics n’ont plus ni la capacité ni les compétences pour éduquer et former les professionnels de tout un pays. On leur laisse la responsabilité de l’éducation nationale mais pour le reste, réglementation, contraintes, cotisations, bonne volonté ne serviront à rien face à un monde concurrentiel, hyper-rapide et exigeant. C’est en apprenant tout au long de la vie (et pas une fois tous les 5 ou 10 ans avec son CPF), en se responsabilisant et en s’appuyant sur leurs capacités d’auto-formation (d’autorientation) que les travailleurs français resteront à niveau. Les réformes de la formation sont des agitations légistiques vaines sur lesquelles ni les OF ni les entreprises ne devraient compter. Le CPF par exemple mise sur son insuccès pour rester dans le paysage de la formation (si les anciennes heures de DIF vont probablement être reportées ad vitaem eternam c’est parce qu’elles représentent au moins 15 milliards d’euros de droits à la formation inutilisables car non financés).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *