Laurent Grandguillaume

Laurent-Grandguillaume

Laurent Grandguillaume

Né le 20 janvier 1978, Laurent Grandguillaume est membre du parti socialiste depuis 1996, secrétaire national à l’organisation et aux adhésions de ce dernier et député de la première circonscription de la Côte-d’Or.

Ses diplômes

Diplômé d’une maîtrise de sciences économiques avec une spécialité en finances de l’Université de Bourgogne à Dijon. Membre du syndicat étudiant UNEF-ID (Union nationale des étudiants de France – Indépendante et démocratique) pendant ses études, il est élu au conseil d’UFR (Unité de Formation et de Recherche) de la faculté de sciences économiques et de gestion pendant cinq ans.

Sa carrière politique

Après une expérience dans le secteur du commerce et de la distribution ainsi que dans un grand établissement financier, Laurent Grandguillaume rejoint, en 2001, l’équipe de François Rebsamen, maire de Dijon, en tant que conseiller de ce dernier. Il participe alors à l’élaboration de nombreux projets locaux, notamment dans le secteur des nouvelles technologies, de l’économie et des services à la population.

Il réussit, en 2005, le concours national d’attaché territorial et devient alors conseiller en formation au sein d’un établissement national.

En mars 2008, il est élu adjoint de la ville de Dijon délégué à la jeunesse, à la vie associative et à la démocratie locale. Spécialité des finances publiques, il préside la commission des finances du Grand Dijon, en sa qualité de Vice-président délégué aux finances de la communauté d’agglomération du Grand Dijon.
En Novembre de cette même année, il devient conseiller général du canton de Dijon V, et siège ainsi à ce titre au Conseil Général de la Côte-d’Or. Il est réélu lors des élections de l’année 2011.

Il démissionne de son mandat de conseiller général, ainsi que de celle d’adjoint au maire de Dijon lorsqu’il est élu député le la première circonscription de la Côte-d’Or, afin de respecter ses engagements en matière de non cumul des mandats entre le mandat de parlementaire et l’exécutif local.

En Septembre 2013, Jean-Marc Ayrault, alors Premier Ministre, l’a sollicité dans le cadre des oppositions vives entre auto-entrepreneurs et artisans suite à la loi Pinel. Il était alors en mission pour le gouvernement, et a proposé des solutions reprises dans la loi Pinel, qui ont permis de sortir du conflit engagé avec les mouvement des “Poussins”.

Spécialiste des questions liées aux entreprises, Laurant Grandguillaume est nommé en Juin 2014 par Manuel Valls, actuel Premier Ministre, co-président du Conseil de simplification pour les entreprises.

Enfin, dans le cadre de son engagement pour l’entrepreneuriat, il est élu président du conseil d’administration de l’entreprise sociale “SCIC Habitat Bourgogne” en Juin 2015.