“L’agence France Compétences veut réguler la qualité des formations et leurs coûts”

mm

Simon

Digital Marketing Manager de Lingueo, Simon est le couteau suisse de l'entreprise. En savoir plus sur l'auteur de cet article

3 réponses

  1. Didier COZIN dit :

    Une “autorisation administrative de former”. C’est ridicule, au lieu de libérer les apprentissages l’État recrée des comités Théodule et va naufrager un peu plus les apprentissages professionnels

  2. Arnaud de Louvencourt dit :

    Il s’avère, en effet, nécessaire de renforcer le lien présent//futur et formations//métiers par un système d’orientation professionnelle efficient.
    Ne pas oublier que les formations longues (trop) posent , de plus en plus souvent, la question du sens du travail
    … et que les formations trop courtes éloignent du travail.
    La demande est forte sur l’apprentissage -un pied dans les étoiles, un autre dans la terre- allons y vraiment !
    Tous y gagneront reconnaissance et respect.

  3. didier cozin dit :

    Vive la formation administrée et l’autorisation pour se former et former. On est en plein dans le XXe siècle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *