La liste qui menace la formation

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement : si le socle de compétences ne donne pas dans les 20 prochains jours la possibilité aux bénéficiaires du CPF de suivre la formation de son choix en langue étrangère c’est l’ensemble du CPF qui ne fonctionnera pas en 2015. Les langues représentent plus d’une formation sur 2 dans le cadre du DIF. L’apprentissage ou le perfectionnement des langues occupe, pour la 7ème année consécutive, la 1ère place des demandes de formation émises par les entreprises : 27,58% (contre 31,45% en 2012). Une tendance encore plus flagrante au titre du DIF : les demandes de formation en langues représentent 50,56% (fin 2013) du total des demandes.

ripSi le CPF ne finance pas dès le 5 janvier 2015 l’ensemble des formations linguistiques des centaines d’organismes de formation linguistiques qui ne peuvent se passer de chiffre d’affaire jusqu’à la mise à jour de l’inventaire vont simplement licencier avant de fermer leurs portes. Les titulaires ne pourront pas faire de demandes de perfectionnement en anglais par exemple et les entreprises mettront moins de formation en route car elles ne seront pas financées par leur OPCA.

Nous espérons véritablement que ce scénario catastrophe ne se produira pas mais rien, pendant le Colloque à l’Assemblée Nationale organisé par Centre Inffo d’aujourd’hui, ne laisse penser qu’une personne à la recherche d’un emploi ou un employé pourra se former à l’anglais ou tout autre langue, qui est pourtant un besoin évident du marché du travail en 2014 comme en 2015…

You may also like...

11 Responses

  1. Andrew Smith dit :

    Thank you very much for all the information. At the moment the article makes very sad reading for a lot of small training companies. Looking forward to a positive update soon.

  2. André dit :

    Bonjour et merci pour vos efforts – votre site est bien utile!
    Le problème ici est le manque d’adéquation entre cette réforme et les besoins et contraintes réelles des personnes qui veulent se former. Même si les certifications langues type TOEIC seront sans doutes retenues d’ici fin février, cette approche soulève énormément de questions en terme de pertinence, d’utilité et de réalisation pratique.
    La plupart des formations DIF sont courtes (15 à 30h). Les salariés les utilisent pour entretenir leurs connaissances ou se perfectionner dans des compétences très spécifiques (rédiger des emails, téléphoner, faire une présentation, assister à des réunions…). Les tests QCM automatiques comme le Toeic ne peuvent mesurer que le niveau général passif (la compréhension) et il faut au minimum 60 h de formation entre deux tests pour éviter d’avoir un résultat négatif. Donc où est la pertinence?
    Comme par ailleurs il n’y a pas de test au début (le test n’est prévu qu’en fin de formation), aucune progression ne pourra être constatée.
    Il n’y aura pas non plus d’obligation de résultat, du coup les salariés seront tentés de demander le contenu qui les intéresse, et ne passeront pas le test, car ils n’ont aucune motivation pour le faire. Cet “absentéisme” au test final sera renforcé par la difficulté à passer des tests – il faudra se déplacer, parfois loin et l’organisme de formation ne sera pas toujours le même que le Centre de Test, ce qui compliquera singulièrement les contraintes administratives pour les gestionnaires.
    Beaucoup d’organismes seront tentés de mettre en place des formations de préparation aux tests (certains l’ont déjà fait), qui seront en décalage total avec le besoin professionnel des apprenants – renforcer leurs compétences orales et leur performance en situation professionnelle.
    Les OPCAs risquent rapidement de renforcer les contraintes en voyant ces dérives et de restreindre encore plus l’accès aux formations éligibles, d’une manière ou d’autre.
    Le résultat risque de devenir très rapidement une nouveau coup d’épée dans l’eau….
    Les bénéficiaires seront les éditeurs et les centres de tests, qui auront un marché captif avec le CPF, sans contrepartie. Les perdants seront les salariés et chômeurs, qui n’auront accès qu’à des formations de préparation à des tests qui leur seront de peu d’utilité.
    Et en avant pour une nouvelle réforme d’ici deux ans….

    • CPFormation dit :

      Nous partageons votre opinion. Ce qui nous surprend c’est le silence des acteurs de la formation et de la FFP… il y a eu un article dans le parisien récemment qui parle d’un réunion au ministère du travail mais après plusieurs appels… il ne sont pas au courant !

  3. F. dit :

    Bonjour,
    merci tous deux pour vos observations. Moi-même formatrice indépendante, j’ignore si les formations elligibles ie de préparations aux examens reconnus doivent aboutir (ou pas nécessairement) au passage effectifs des tests. Comme vous le préciser, il n’y a toujours pas d’obligation de résultat. Cette information n’apparait clairement nulle part.
    N’étant habilitée à faire passer aucun de ces examens, comment pourrais-je proposer les tests de fin de formation à mes clients? Ces habilitations représentent souvent un coût important pour les OF, et particulièrement pour les autoentrepreneurs déclarés. Qu’en sera-t’il pour eux?
    Merci à quiconque pouvant m’éclairer…

    • CPFormation dit :

      Si jamais le passage du test est rendu obligatoire ça sera une terrible preuve de la méconnaissance des fondateurs du CPF de l’anglais et de ses examens. Pour le moment les langues ne sont même pas validées donc c’est normal que vous ne trouviez rien. Seul le français est validé pour combattre l’illettrisme, mais par exemple ils ont oublié la LSF qui est la langue des signes Français qui n’est plus considéré comme du français et donc pourquoi l’apprendre dans le cadre du CPF…

      De nombreux indépendants comme vous, ainsi que l’ensemble des organismes de formations qui ne peuvent se permettre d’attendre que l’état rectifie son oubli, vont tout simplement licencier ou mourir. Déjà le CA de décembre des OF spécialisés en langues a connu une chute terrible en janvier aucune formation n’a été validée (CA=0€) et cela risque d’être la même chose en février.

      Mais ne croyez pas qu’ils ne sont pas au courant. Nous étions à l’assemble nationale en novembre et nous les avions prévenus… Pour régler cette situation, il suffirait d’ajouter les langues étrangères dans le socle de compétences, mais ça ne semble pas être la direction prise.

  4. Boris dit :

    Merci pour votre site bien utile car Pôle Emploi , les OPCA ne le connaissent pas à priori dans le Sud …Maintenant avec le CPF , remplaçant du DIF , les conditions d’obtention d’une formation ne sont pas connues à priori de tous…
    Tant qu’il n’ y a pas de code CPF certifié , pas de financement par OPCA ou Pôle Emploi de la formation malgré un capital des 120 h acquis depuis 10 ans ?
    Le gouvernement a mis en place ce CPF qui réduit donc les chances d’un chômeur senior sans niveau spécifique de formation.
    Est-ce que Pôle Emploi a- t-il à disposition un code CPF « demandeur d’emploi » ?
    Comment devenir auto entrepreneur en vente à emporter puisqu’il faut obtenir au minimum la petite licence restaurant suite à la Formation « Permis d’Exploitation et Hygiène Alimentaire » ?
    Est-ce que la situation va évoluer à partir de mars avec de futures directives du ministère du travail ou il faut autofinancer complètement sa formation ?
    Merci si qq peut me répondre… Cordialement

  5. REB Christian dit :

    Bonjour,

    C’est encore moi ! Désolé…

    Je viens de découvrir cette discussion ! Et je trouve le message d’André TOTALEMENT d’actualité aujourd’hui, soit plus d’un an après le démarrage de cette USINE A GAZ qu’est le CPF…

    OUI, je persiste à dire que le CPF est en train de TUER de très Nombreux Professionnels de la Formation.

    OUI, il nous faut REAGIR, nous REGROUPER pour remonter ce DISFONCTIONNEMENT, ce BLOCAGE pour les formation courte (de 7 à 35 Heures)

    Ce serait vraiment très utile pour TOUS de publier des statistiques sur la durée des Formation Professionnelles Continues…

    Merci

    Christian

  6. sebastien dit :

    Bonjours

    J’aurais voulu savoir si le “permis d’exploitation” peux etre financer par le CPF?

    Cordialement

    • Krebs dit :

      Bonsoir, je souhaite aussi le savoir. Car j’ai besoin de la faire et j’ai accumulé assez d’heure de formation pour cette formation…

      Merci d’avance

      Cordialement

      Krebs Kevin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite me former en Anglais, Espagnol, Allemand…

Je souhaite une formation en bureautique, CACES, Permis…

Je suis une entreprise et souhaite former mes équipes

Je ne souhaite pas me former