François Rebsamen

François Rebsamen est un homme politique français, né le 25 juin 1951 à Dijon, en Côte-d’Or.
Il est membre du Parti socialiste français, et actuel Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

Ses diplômes

FrançoisRebsamen

François Rebsamen

Monsieur Rebsamen est titulaire d’une maîtrise de Droit public, d’un DESS (Diplôme d’Etudes
Supérieures Spécialisées) de sciences économiques et est diplômé de Sciences politiques.
Il milite à la ligue communiste révolutionnaire de 1970 à 1974 et a exercé les fonctions d’administrateur territorial mais n’a pas été élève de l’INET (Institut National des Etudes Territoriales).

Sa carrière politique

François Rebsamen débute sa carrière politique en 1984, en tant que chef de cabinet de Pierre Joxe, ancien Ministre de l’Industrie puis de l’Intérieur. Fonction qu’il occupera jusqu’en 1986, puis de nouveau de 1988 à 1991.
Il deviendra ensuite, de 1992 à 1993, directeur adjoint au Cabinet de Laurent Fabius, avant d’être conseiller technique au cabinet de Jean-Jack Queyranne, à l’époque Ministre des relations avec le Parlement.

Au congrès de Brest de novembre 1997, il est nommé secrétaire national du Parti Socialiste et devient le second de François Hollande au Parti.

En mars 1998, il est élu conseiller général du canton de Dijon-5, avant de devenir maire de la ville, le 18 mars 2001.

Réélu conseiller général de ce même canton en mars 2004, quelques mois après, en octobre 2004, son compte de campagne se voit annulé par le tribunal administratif de Dijon en raison d’une “transformation” de l’éditorial de bulletin municipal en tribune politique. Cette décision est désavouée six mois plus tard par le Conseil d’Etat, qui estime que cette dernière est contraire à la jurisprudence du tribunal administratif.

Très proche de François Hollande, il est le directeur de campagne des élections régionales et cantonales en mars 2004, puis de la campagne du référendum interne en décembre de cette même année, sur le traité institutionnel européen et enfin de la campagne pour le oui au référendum national de 2005.

En 2006, il devient officiellement un partisan de Ségolène Royal et fait partie de son équipe restreinte de campagne en tant que co-directeur de campagne.

François Rebsamen est réélu maire de Dijon le 9 mars 2008.
Le 21 septembre de cette même année, il devient sénateur de la Côte-d’Or et membre de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la Nation. Il démissionne alors de ses fonctions de conseiller général du canton de Dijon-5.

A la suite des élections sénatoriales du 25 septembre 2011, il est choisi pour succéder à Jean-Pierre Bel à la tête du groupe socialiste au Sénat.

Au terme des élections municipales de Dijon du 30 mars 2014, il obtient son troisième mandat à la tête de la mairie de la ville.

Le 2 avril 2014, il est nommé dans le gouvernement de Manuel Valls en tant que Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, à la suite de quoi il démissionne de son poste de maire de Dijon.

Enfin, dans le courant de l’année 2015, il porte un projet de loi sur le dialogue social, qui contient notamment le passage de 17 à 3 cas obligatoires d’information et de consultation du comité d’entreprise, une représentation pour les salariés des TPE et la fusion du RSA et de la prime pour l’emploi.

Je souhaite me former en Anglais, Espagnol, Allemand…

Je ne souhaite pas une formation linguistique

Je suis une entreprise et souhaite former mes équipes

Je ne souhaite pas me former