Formation & Reconversion, le duo choc ! Etude NouvelleViePro

mm

Simon

Digital Marketing Manager de Lingueo, Simon est le couteau suisse de l'entreprise. En savoir plus sur l'auteur de cet article

1 réponse

  1. cozin dit :

    Depuis au moins 10 ans les enquêtes et sondages se succèdent pour nous dire que 30 à 40 % des travailleurs souhaitent changer d’emploi, de métier, se reconvertir. Ce sont des déclarations peu (ou jamais) suivies d’effets. La meilleure preuve du peu d’entrain et de demandes de formation c’est le très faible développement de la VAE depuis 2001 et des anciens CIF depuis 30 ans (le CIF était demandé par 50 000 personnes par an, financé pour 25 000 salariés). Si les qualifications des Français sont si faibles dans l’OCDE (22 ou 25 rang) c’est à la fois parce que l’école ne fait plus son job depuis longtemps (les personnels comme les élèves ne tiennent plus que grâce aux vacances) et parce que la société française globalement n’est ni apprenante ni entreprenante. Nous lisons peu, ne parlons pas anglais, apprenons bien peu dans un monde où l’éducation et la formation deviennent fondamentaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *