Les Français plébiscitent la formation professionnelle

77 % des français ont confiance dans la formation professionnelle pour sécuriser leur avenir. Zoom sur les principaux enseignements de cette étude réalisée par l’Afpa et Ipsos.

L’enquête a été réalisée via un ad hoc online auprès de 3  000 personnes âgées de 16 à 65 ans issues d’un échantillon national représentatif de la population résidant en France.

L’étude avait 2 objectifs :

  • Faire le point sur les connaissances des français sur certains aspects de la formation professionnelle.
  • Communiquer auprès des Conseils régionaux, principaux financeurs de la formation professionnelle.

Pour une écrasante majorité des personnes interrogées, “le monde professionnel connait une transformation sans précédent dans l’histoire“. Ainsi 92% des actifs âgés de 18 à 65 ans actifs sont d’accord avec cette affirmation, 36 % se déclarant tout à fait d’accord.

Le taux des actifs se sentant suffisamment armés professionnellement face à ces mutations n’est que de 28 %…et 31 % répondent par la négative.  35% ne savent pas et 6% ne se sentent pas concernés.

Parmi ceux se déclarant non armés pour faire face à ces mutations le taux du sentiment de menace monte à 55 % contre 31% chez les actifs en général. Ce sentiment de menace chute à 16 % chez ceux qui se déclarent armés pour faire face à ces mutations.

Quelle réaction face à une menace sur leurs emplois ?

A la question de savoir ce que les actifs seraient prêts à faire si leur emploi était menacé, 82 % prêts à suivre une formation pour se préparer à de nouvelles fonctions. A noter : les personnes disposant de formations égales ou inférieures au bac sont moins nombreuses que les autres à se déclarer en faveur de cette proposition (74 %)

Ils sont 80% à se dire prêts à changer d’entreprise et 75% à changer de métier.

Seuls 45 % des actifs interrogés se déclarent prêts à changer de région et 33 % à créer leur propre activité/entreprise.

etude-afpa-ipsos-formation

La formation professionnelle au service de la sécurité professionnelle

La formation professionnelle tout au long de la vie est plus souvent considérée (77 %) comme l’élément pouvant aider à sécuriser l’avenir professionnel que les diplômes de la formation initiale (10 %).

Cette tendance est supérieure auprès des populations salariées à temps plein (79 %), et chez les diplômées supérieures au bac (79 %).

L’information disponible concernant les dispositifs de la formation professionnelle est perçue par les actifs interrogés plus accessible (45 %) que claire (37 %).

etude-afpa-ipsos-formation

Quelles attentes par rapport à la réforme de la formation professionnelle ?

  • Pouvoir se former pendant son temps de travail pour 21 % des actifs interviewés (taux significativement supérieur auprès des salariés : 23 %).
  • Avoir un système souple prenant en compte toute les situations professionnelles (chômage, changement de métier, évolution) : 20 % (demandeurs d’emploi : 29 %).
  • Une simplification de l’accès à la formation : 15 %.
  • Pouvoir choisir vous-même votre formation et votre organisme de formation : 12 %.
  • Des formations qui préparent à changer de métier 12 %.
  • Des droits individuels à la formation plus importants 9 %.
  • etude-afpa-ipsos-formation

Consultez l’étude complète :

https://www.afpa.fr/actualites/etude-afpa-ipsos-les-francais-plebiscitent-la-formation-professionnelle?

Sandrine

Spécialiste des politiques d'emploi et de formation. Ancienne chef de projet éditorial du Carif IDF puis Responsable Com' Multimédia de Défi métiers. En savoir plus sur l'auteur de cet article

1 réponse

  1. Didier COZIN dit :

    La formation c’est comme la culture (et la confiture) moins on en a plus on l’étale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *