CPF en entreprise : les bonnes idées

En plein préparation d’une conférence sur les stratégies CPF 2020, nous en avons profité, chez Unow, pour faire un tour d’horizon des bonnes pratiques en entreprise.

À quelques jours de la sortie de la fameuse “application CPF”, nous avons échangé avec des fonctions RH & formation pour savoir ce qu’elles mettent déjà en oeuvre et qui fonctionne. Voyons à quoi cela ressemble.

cpf-entreprise

1) Quelques rappels sur le fonctionnement du CPF en entreprise

En entreprise, le collaborateur peut utiliser son CPF autonome et, au cas par cas, obtenir de l’aide de l’entreprise pour monter son dossier CPF. Il peut, selon les cas, être autorisé à suivre tout ou partie de sa formation sur son temps de travail.

L’entreprise peut aussi prendre les devants et prévoir une politique de CPF co-construit. 

Dans ce cas, l’entreprise va mobiliser le CPF de ses collaborateurs à certaines conditions pour, d’une part, co-construire le parcours de formation avec ses collaborateurs et, d’autre part, optimiser ses budgets.

Elle définit alors dans un accord ou un process interne :

  • Process interne pour faire une demande de formation
  • Accord sur le suivi possible en tout ou partie sur le temps de travail
  • Modalités d’abondement : forfait, ratio plafonné, etc.
  • Choix des thèmes de formations concernés
  • Présélection des formations et des organismes partenaires
  • Négociation éventuelle d’un tarif préférentiel auprès des organismes selon le volume d’apprenants envisagé

L’enjeu est ensuite de communiquer en interne pour inciter les salariés à entrer dans cette politique de formation. Voici quelques exemples :

2) Les bonnes idées et bonnes pratiques

L’événement formation : il s’agit de prévoir des temps dans l’année, souvent des demi-journées, lors desquels l’entreprise proposera dans ses locaux des “événements formation”. Concrètement, cela peut prendre la forme d’un petit “salon de la formation” avec plusieurs stands et conférences. Des stands avec l’OPCO de l’entreprise, où les salariés viennent se renseigner et créer leur compte CPF. Des stands avec le service formation de l’entreprise pour se renseigner sur le fonctionnement de la politique de formation. Et des stands avec les organismes de formation partenaires qui présentent leurs catalogues et les formations éligibles au CPF.

Les process digitaux : il s’agit de créer un espace en ligne (souvent sur l’intranet ou le SIRH) dédié au CPF, afin de renseigner les salariés et de leur donner accès aux process internes de demande de formation en lien avec le CPF. Une bonne pratique consiste à leur préparer un tutoriel pour comprendre ce qu’est le CPF, comment créer leur compte CPF et comment l’utiliser.

Les exemples d’abondements : il y a généralement deux logiques possibles.

1La logique forfaitaire, qui consiste à prévoir un abondement de X euros (par exemple 400€) pour aider un collaborateur à financer sa formation. Certaines entreprises proposent de n’utiliser ce forfait que si le collaborateur n’a pas assez de crédits CPF sur son compte.

2La logique de ratio, qui consiste à prévoir un abondement de X% accordés dès alors que le salarié mobilise ses crédits CPF. Si X = 25%, cela signifie que pour 1 000€ mobilisés par le collaborateur via son CPF, l’entreprise abondera automatiquement de 250€ (soit 25% de 1000).

Le choix des formations : il y a ici aussi deux logiques possibles.

1L’entreprise laisse le collaborateur chercher lui-même sa formation sur le portail CPF. Elle pourra éventuellement prévoir en amont que seules certaines thématiques sont “comprises” dans la politique interne permettant de mobiliser son CPF sur son temps de travail (ex : les langues, le management et les soft skills).

2L’entreprise présélectionne des formations éligibles et des organismes de formation. L’intérêt étant de faciliter le choix pour le salarié, tout en s’assurant en amont de la qualité des formations (avec des organismes partenaires déjà connus et testés). Cela peut également permettre à l’entreprise de négocier des tarifs préférentiels auprès des organismes de formation selon le volume d’apprenants envisagés.

Pour découvrir plus de bonnes pratiques, nous vous donnons rendez-vous lors de notre matinée 100% CPF “stratégies CPF 2020”, qui aura lieu à Paris le 28 novembre en vous inscrivant ici

Event - Stratégies CPF 2020 (1)

Au programme, une conférence, un atelier, des échanges avec l’expert français du sujet, des acteurs institutionnels et des témoignages d’entreprises. Un guide complet contenant notamment un accord personnalisable sera également remis à chaque participant.

mm

Pierre

DRH et expert en digital learning chez Unow. Pierre est le créateur des premiers SPOC pour la formation professionnelle. En savoir plus sur l'auteur de cet article

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. didier cozin dit :

    De bonnes idées. Il faut bien souligner que le CPF ne sera qu’un fond d’amorçage pour la formation en entreprise. Sans l’employeur il ne se développera pas (hors temps de travail, diminué de 20 % de TVA…). L’Application pour Smartphone ne résoudra rien bien évidemment, c’est un gadget (coûteux).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite me former en Anglais, Espagnol, Allemand…

Je souhaite une formation en bureautique, CACES, Permis…

Je suis une entreprise et souhaite former mes équipes

Je ne souhaite pas me former