Colloque FFP : Silver économie et formation professionnelle

Les métiers du grand âge : Quelles formations innovantes pour quelles compétences demain ? Participez à cette matinée d’échanges organisée par la FFP .

Vendredi 13 octobre 2017 de 9 h à 12 h
Palais du Luxembourg
Salle Clémenceau
15ter, rue de Vaugirard
75006 Paris

Colloque FFP

Colloque FFP Programme :

9 h  : Discours d’ouverture par Gérard Larcher (sous réserve), Président du sénat et /ou Jean Wemaëre, Président Fondateur du Groupe Demos et de la FFP suivi de la Cartographie des organismes de la FFP par Jean-Pierre Scheveffer, Directeur Général d’ALAJI SAS, administrateur de la FFP.

9 h 30 : « Quelle formation pour quels métiers demain autour du vieillissement de la population » par le Professeur Claude Jeandel.

10 h 15 : « Quelles innovations pour quelles compétences? » par Elisabeth Tomé-Gertheinrichs, Déléguée Générale de la FHP et Emmanuelle Quillet, Directrice Générale de l’ANFH suivi d’une séance de questions / réponses

11 h 15 : Témoignages de chefs d’entreprise et d’acteurs de la formation professionnelle.

11 h 30 : Synthèse et conclusion par Jean Wemaëre, Président Fondateur du Groupe Demos et de la FFP.

A noter : l’évènement sera suivi d’un cocktail déjeunatoire à midi dans le salon Coty.

Réaction de la FFP au Plan d’Investissement dans les Compétences

La FFP partage la priorité d’investir dans le capital humain pour notre pays sur le long terme mais s’interroge sur les résultats attendus par le Gouvernement d’un tel effort national : seulement 300 000 personnes insérées dans l’emploi en cinq ans pour un financement de quatorze milliards d’euros.

La FFP salue la volonté du Gouvernement d’Edouard Philippe d’investir massivement dans la formation professionnelle. Il est en effet urgent de répondre au déficit de compétences dont souffre la France, déficit systématiquement pointé par l’enquête PIAAC de l’OCDE. Selon le cabinet McKinsey, en 2020, sans action volontariste, 2.3 millions d’actifs non qualifiés se trouveront sans emploi tandis que 2.2 millions d’emplois nécessitant une qualification Bac’ ne seront pas pourvus.

Sandrine

Spécialiste des politiques d'emploi et de formation. Ancienne chef de projet éditorial du Carif IDF puis Responsable Com' Multimédia de Défi métiers. En savoir plus sur l'auteur de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *