Cécile Loyer, pour le #BULATS

Interview de Cécile Loyer, responsable Marketing et Communication de Cambridge English Language Assessment (le département d’évaluation linguistique de l’université de Cambridge), le concepteur du test BULATS

Cécile Loyer, responsable Marketing et Communication #BULATS

Cécile Loyer, responsable Marketing et Communication #BULATS

CPFormation : Pour un salarié qui souhaite une validation de son CPF anglais, quels sont les « plus » du BULATS par rapport au TOEIC ?

Le BULATS a beaucoup d’intérêt pour le CV d’un salarié : d’abord il permet de dire qu’on a un diplôme d’anglais qui est conçu par l’université de Cambridge, ce qui ajoute du prestige à n’importe quel CV. Ensuite, avec le BULATS on peut annoncer son niveau d’anglais en utilisant le cadre européen commun de référence, l’échelle maintenant utilisée dans le monde entier, pour toutes les langues, et qui va du niveau A1 au niveau C2. Quand on dit qu’on est« niveau C1 » par exemple, tout le monde comprend ce que cela veut dire, alors que « 800 points » par exemple, c’est moins clair.

Il y a ensuite des avantages qui sont relatifs au test BULATS lui-même. Beaucoup de candidats sont stressés par 200 questions de QCM à la suite. Le BULATS est plus varié et il y a moins la pression du temps. De plus, comme le test est auto-adaptatif, l’ordinateur ne pose que des questions qui correspondent au niveau du candidat, ce qui est motivant.

Enfin, on peut parler de la praticité du test BULATS. On peut passer le BULATS en ligne, depuis son bureau et au moment où on le souhaite, du moment que c’est sous la supervision d’un responsable de l’entreprise. Inutile de se déplacer dans un centre d’examen à une date précise. Quant aux impatients, ils seront contents ! Les résultats sont disponibles immédiatement après le test.

CPFormation : Et pour un organisme de formation, quels sont les avantages du BULATS par rapport au TOEIC ?

L’organisme de formation peut acheter des « jetons » de passage du test BULATS auprès d’un agent agréé et les utiliser au compte-goutte, selon ses besoins. Il peut aussi faire passer les tests dans ses propres locaux quand il le souhaite. Encore un avantage non négligeable ? Le BULATS est meilleur marché que le TOEIC. Quant aux autres langues que l’anglais (espagnol, allemand, FLE), le BULATS est pour l’instant le seul test reconnu dans le cadre du CPF.

Le BULATS est beaucoup plus récent que le TOEIC

CPFormation : Comment expliquez-vous que le BULATS soit encore peu connu malgré tous ces avantages ?

Le BULATS est beaucoup plus récent que le TOEIC. Cela ne fait qu’une dizaine d’années que ce test est présent en France, alors que le TOEIC date de 1979.

CPFormation : Tous les organismes de formation peuvent-ils proposer des CPF validés par des BULATS ?

Rien ne les en empêche en effet. Pour cela ils doivent simplement se rapprocher du réseau des agents BULATS existants et discuter avec eux des modalités d’achat des jetons BULATS et de surveillance des tests qu’ils feront passer.

CPFormation : Comment prépare-t-on le BULATS ?

Le BULATS ne se prépare pas. C’est une photographie du niveau de la personne à un instant donné et selon la performance de la personne elle obtiendra un niveau plus ou moins élevé.

 CPFormation : Merci Madame Loyer d’avoir répondu à nos questions

Arnaud

Rédacteur en chef @CPFormation - Web Entrepreneur @Lingueo - Chroniqueur @BFMBusiness #EdTech #Formpro #FOAD #COAD #WEB

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite me former en Anglais, Espagnol, Allemand…

Je ne souhaite pas une formation linguistique

Je suis une entreprise et souhaite former mes équipes

Je ne souhaite pas me former