Se former hors temps de travail booste les carrières !

Le Fongecif Ile-de-France vient de publier une étude intitulée « Les bénéficiaires d’une formation hors temps de travail : que sont-ils devenus ? ».

Le Fongecif Ile-de-France a mené une étude auprès de personnes sorties de formation entre juin 2013 et juin 2015. Les résultats sont publiés sous le titre « Les bénéficiaires d’une formation hors temps de travail : que sont-ils devenus ? ». L’enquête a été réalisée par mail par l’Observatoire des Transitions professionnelles, désormais financé par le FPSPP. Au total, 610 réponses ont été collectées sur les 1 516 personnes sollicitées.

Quel était le profil des personnes formées hors temps de travail ?

La grande majorité des personnes qui ont suivi une formation hors temps de travail, ont un niveau de diplôme et un statut plutôt élevés : 57 % ont un diplôme de niveau I ou II et 62 % sont ingénieurs-cadres.

73 % de formations suivies visent l’obtention d’un niveau I ou II (contre 46 % tous CIF confondus). Ils visent l’obtention d’un master ou un MBA pour la moitié d’entre eux.

Très peu de bénéficiaires ont moins de 30 ans (2 %). On dénombre 43 % de quadragénaires et 42 % de trentenaires.

Bon à savoir : 91 % des bénéficiaires ont obtenu leur diplôme dans un cadre très contraignant puisque la FHTT demande un investissement personnel très important : ils alternent en effet leurs journées de travail avec les temps de formation et de travail personnel, les soirs et les week-ends. La motivation est donc un facteur indéniable de réussite ! 

Quelle était leur motivation à se former ?

Interrogés sur les raisons qui les ont poussés à se former, 61 % d’entre eux ont évoqué leur souhait d’évoluer dans leur emploi, 48 % de changer de métier et 42 % la recherche d’un enrichissement personnel.

L’objectif de la majorité de ces bénéficiaires n’est donc pas la mobilité externe, mais la mobilité au sein de leur entreprise.

Un changement professionnel grâce à la formation hors temps de travail

Cette enquête met en avant la satisfaction de ces bénéficiaires qui ont pu, grâce au financement du Fongecif, mener à bien leur projet professionnel et transformer l’essai : 91 % d’entre eux ont obtenu leur diplôme dans sa totalité.

Au moment de l’enquête en effet, 63 % ont connu un changement professionnel grâce à la formation hors temps de travail :

  • 38 % ont changé d’entreprise ;
  • 25 % ont changé de poste dans leur entreprise d’origine.
  • Les autres ont retrouvé leur poste initial.

Lorsque les personnes ont connu un changement professionnel, leur situation s’est améliorée : certaines ont vu leur salaire augmenter (48 %), d’autres jugent leurs compétences mieux reconnues (66 %) ou déclarent accorder un plus grand intérêt à leur travail (62 %).

L’accompagnement des conseillers du Fongecif Ile-de-France

Dans le cadre du Conseil en évolution professionnelle (CEP), les salariés sont reçus en entretiens individuels pour analyser leur situation, préciser leurs motivations et leur stratégie.

Parmi les 84 % des bénéficiaires du CEP interrogées, la moitié sont satisfaits, notamment de l’écoute des conseillers, de la clarté des informations, de la compréhension de la demande ou encore de la pertinence des prestations.

Un autre élément positif : une majorité de personnes poursuivent leurs projets dans une formation, une VAE ou un bilan de compétences.

Sandrine

Spécialiste indépendante des politiques d'emploi et de formation. Ancienne chef de projet éditorial du Carif IDF puis Responsable Com' Multimédia de Défi métiers. Retrouvez-moi sur twitter @ActuFormation

You may also like...

1 Response

  1. cozin dit :

    En gros plus on est compétent et qualifié plus on souhaite se former et plus on développe ses compétences, y compris sur son temps libre.

    Rien de nouveau et si le pays souhaite que tous les salariés se forment il faudra recycler les 35 h en 35 h + 4 heures de formation. Sans cet effort sur la durée notre pays ne redeviendra pas compétitif et les Plans sociaux continueront à s’égrainer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite une formation en langues étrangères

Je souhaite une formation dans un autre domaine

Je souhaite former un groupe de personnes

NON MERCI