Plus de 500 000 formations pour les salariés et les demandeurs d’emploi depuis 2015

La loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale a créé le compte personnel de formation avec l’objectif d’ouvrir un nouveau droit individuel pour permettre à chacun d’accéder à la formation tout au long de sa vie. L’accès à la qualification est aussi un rempart contre la précarité : 60 % des demandeurs d’emploi ayant suivi une formation retrouvent un emploi dans les six mois suivants et 40 % occupent un emploi durable. Sous la responsabilité des partenaires sociaux, les formations éligibles au CPF ont été priorisées au regard des besoins économiques des territoires.

Depuis le 1er janvier 2015, plus de 500 000 formations ont été validées grâce au compte personnel de formation.

Ce sont autant de personnes qui ont pu acquérir des nouvelles qualifications et développer leurs compétences professionnelles. En un an et demi, environ 300 000 demandeurs d’emplois et 200 000 salariés ont pu mobiliser utilement leur CPF. Les personnes les plus fragilisées ont pu être accompagnées par les acteurs du conseil en évolution professionnelle notamment pour bâtir leur projet de formation. Ainsi, 36% des CPF mobilisés l’ont été par des personnes d’un niveau de qualification inférieur au baccalauréat.

Il faut particulièrement saluer la dynamique partenariale des acteurs de la formation professionnelle et de l’emploi : opérateurs du CEP, notamment Pôle Emploi, partenaires sociaux, entreprises et organisme paritaires. Leur implication est primordiale pour le financement et l’accompagnement de la montée en qualification des personnes, qu’elles soient salariées ou demandeurs d’emploi.

La loi du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels s’inscrit dans la continuité de la réforme de 2014. L’ouverture au 1er janvier 2017 du Compte personnel d’activité (CPA) permettra ainsi d’intégrer le CPF dans un dispositif plus large d’acquisition de droits, notamment de droits à la formation, réunissant dans un dispositif global à la fois le CPF, le compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) et le compte engagement citoyen (CEC) qui sera créé à la même date.

À la faveur de cette intégration dans le CPA, le CPF ouvrira alors de nouvelles possibilités : l’extension du dispositif aux fonctionnaires et, en 2018, aux indépendants ; le doublement des heures de formation pour les personnes les moins qualifiées ; l’abondement illimité pour les jeunes sortis du système scolaire sans qualification ; l’utilisation du CPF pour suivre un bilan de compétences ou un accompagnement à la création d’entreprise.

Clotilde Valter, Secrétaire d’État chargée de la formation professionnelle et de l’apprentissage se rend ce mercredi 5 octobre à Tours pour célébrer la 500 000e formation CPF validée, en présence du député Jean Patrick Gille, des représentants du Conseil régional Centre – val de Loire, des partenaires sociaux, des acteurs locaux (entreprises, GRETA) et de personnes ayant utilisé leur CPF pour se former.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite une formation en LANGUES ETRANGÈRES

Je souhaite une formation dans un autre domaine

Je souhaite former un groupe de personnes

NON MERCI