Organismes de formation : les mal-aimés du gouvernement ?

Suite au discours présentant la feuille de route sur l’apprentissage, la formation professionnelle et l’assurance chômage du premier ministre et du ministre du travail d’hier (25 octobre) nous avons été surpris, en tant que professionnels de la formation du manque de concertation des organismes de formations.

Extrait du discours du premier ministre:

le Président de la République a reçu, les 12 et 13 octobre derniers, les représentants des organisations syndicales et patronales. Nous avons reçu quinze organisations, avec Madame la Ministre du Travail et Monsieur le Ministre de l’Education nationale, du 17 au 19 octobre. Vous le noterez, nous n’avons pas voulu nous adresser simplement, pour la première étape de cette discussion, aux seules organisations ou aux partenaires représentatifs au plan interprofessionnel. Nous avons voulu ouvrir le jeu et discuter avec le plus grand nombre possible d’organisations syndicales. J’ai également reçu le président délégué de l’Association des régions de France.

Quand le ministère de l’agriculture, de la justice ou des sports font des réformes, ils consultent des agriculteurs, des avocats et des sportifs… Les organismes de formations sont t’ils consultés pour la prochaine réforme de la formation ? la réponse est NON…

Et pourtant le gouvernement insiste sur le respect de tous les partenaires :

« Le troisième principe qui va guider la méthode et nos discussions des trois mois qui viennent est le respect de tous les partenaires, des contributions, des propositions, et des améliorations qui nous seront soumises. Je veux dire que tout sera examiné, tout sera instruit et tout sera étudié. »

Est-ce qu’en plus d’être trop nombreux, ce sont des incompétents qui n’ont rien à proposer ?

Après le « est-ce raisonnable » de François Hollande et le « c’est ridicule » d’Emmanuel Macron sur le nombre d’organismes de formation en France, il est désormais connu de tous qu’en plus d’être trop nombreux, l’offre de formation de ces organismes est de mauvaise qualité !

Ainsi pour la ministre du travail c’est un sujet connu : Il y a unanimité, la qualité actuelle des formations proposées est clairement insatisfaisante… Les organismes de formations et les partenaires sociaux qui travaillent sur ce sujet depuis 2 ans apprécieront…

Vous retrouverez le discours complet ici :

Arnaud

Co-fondateur de l'organisme de formation LINGUEO, Rédacteur sur CPFormation.com & à l'origine du mouvement des Hiboux.

You may also like...

4 Responses

  1. Cozin dit :

    La formation se dirige clairement comme l’os à ronger pour des partenaires sociaux déstabilisés par les ordonnances d’août 2017. En 2009 la mère des batailles pour Sarkozy c’était les retraites , en 2013 pour Hollande c’était la « sécurisation « des emplois (700 000emplois perdus sous Hollande sans auicrise éco) avec Macron il s’agit de garder le contact avec les syndicats et le MEDEF en sacrifiant une fois de plus la formation

  2. Messaouden dit :

    Qui payent décident, ceux sont bien les partenaires sociaux qui non seulement financent mais représentent les salariés et les entreprises. Les OF sont des prestataires dans une économie de marché.

    • Arnaud dit :

      Je comprends votre point de vue pour autant je suis obligé de rectifier : ce ne sont pas les partenaires sociaux qui financent mais les ENTREPRISES et le CONTRIBUABLE (ETAT + REGIONS).

      Les partenaires contrôlent et redistribue le financement dans une économie de marché LIBRE en effet. Aucune raison donc de remettre en question le nombre de prestataires… Puisque cette comparaison était à la mode ces dernières semaines : remet-on en cause le nombre de restaurant ?

      Les organismes de formations sont des entreprises françaises qui cotisent et les formateurs indépendants sont tout autant représentés par d’excellents syndicats qui ne sont pas suffisamment ou pas du tout audités sur la mise en place de la prochaine réforme alors que ce sont eux les experts de la formation professionnelle.

      Au-delà des auditions qui ont une utilisé relative, cautionnez-vous un discours aussi radical et simpliste ? Nous, il nous dérange un peu. Fond mis à part, la forme peut être grandement améliorée.

    • Antony dit :

      Si ceux qui suivent les formations et ceux qui les dispensent étaient plus écoutés on n’en serait pas à se demander si faire une app pour le site moncompte.formation va améliorer l’usage du site…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite une formation en LANGUES ETRANGÈRES

Je souhaite une formation dans un autre domaine

Je souhaite former un groupe de personnes

NON MERCI