A qui bénéficie le plus le CPF ?

Les personnes en recherche d’emploi accèdent davantage à une formation dans le cadre du CPF que les salariés. Zoom sur les profils des bénéficiaires et des formations suivies.

Le CPF, compte personnel de formation est un droit attaché à l’individu. Il donne la possibilité à toute personne active d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle, quel que soit son statut, et dès son entrée sur le marché du travail.

La DARES vient de publier une étude sur le CPF intitulée « Le compte personnel de formation, une montée en charge rapide surtout au profit des personnes en recherche d’emploi » (janvier 2018).

A noter : dans cette étude, le nombre de dossiers de formation acceptés est légèrement différent du nombre d’entrées en formation. Au 31 décembre 2016, on dénombre 787 549 entrées en formation dans le cadre du CPF contre 699 840 dossiers acceptés. Cet écart provient de l’existence d’un délai entre l’enregistrement du dossier dans le SI-CPF et le début effectif de la formation.

Dans le cadre de cette publication, il ressort que 3/4 des personnes ayant accédé à la formation dans le cadre du CPF ont disposé de financements complémentaires (2 financements complémentaires par dossier de formation en moyenne).

Quels sont les profils qui sollicitent le plus le CPF ?

Si les personnes en recherche d’emploi constituent, comme en 2015, une grande majorité des bénéficiaires (65 % en 2016), la part des salariés du secteur privé est en nette augmentation (+ 276 %), ces derniers représentant plus de 172 000 bénéficiaires, en 2016.

Chez les jeunes, ce sont essentiellement les personnes en recherche d’emploi qui accèdent à la formation dans le cadre du CPF (91 % des bénéficiaires de moins de 26 ans) alors que les salariés sont davantage représentés au-delà de 25 ans (35,9 % des bénéficiaires de 26 ans ou plus sont salariés).

Les hommes représentent 52 % de la population active en 2015 et constituent 57 % des bénéficiaires du CPF, cette part étant très proche pour les personnes en recherche d’emploi et les salariés.

Les bénéficiaires salariés (hommes et femmes) du CPF sont majoritairement employés (32,4 %) ou ingénieurs/cadres (30,8 %), ces derniers étant surreprésentés puisque ces catégories socioprofessionnelles représentent respectivement 31,9 % et 17,7 % de la population active.

Parmi les bénéficiaires salariés, sur l’ensemble des années 2015 et 2016, 7,1 % d’entre eux ont effectué une formation sans que l’employeur ait connaissance du projet de formation. Cette proportion tend à accroître puisqu’elle s’élevait à 7,8 % en 2016 contre 4,5 % en 2015.

Quelles formations sont suivies via le CPF ?

Les formations suivies dans le cadre du CPF doivent permettre d’acquérir des compétences attestées (diplôme, qualification, certification) et être sélectionnées parmi des listes de formations éligibles qui dépendent du statut des bénéficiaires :

  • 56,4 % des bénéficiaires salariés et 61,4 % des personnes en recherche d’emploi choisissent une formation issue des listes nationales.
  • 37,9 % des salariés suivent une formation inscrite sur les listes conçues par les branches.
  • 38,6 % des personnes en recherche d’emploi sélectionnent une formation inscrite sur les listes régionales interprofessionnelles.

Si 58 % des formations suivies par les personnes en recherche d’emploi sont sans niveau spécifique, 23 % sont de niveau V (CAP). Pour les salariés, la part des formations sans niveau spécifique est de 83 % et celle des CAP de 4 %.

Les formations de niveau I sont largement sollicitées par les salariés de catégorie ingénieur ou cadre (66,1 %), 11,2 % d’entre eux suivant la formation de manager de projet. Dans le même temps, celles de niveaux III et IV sont davantage demandées par les salariés de catégorie employé (respectivement 62,3 % et 62,2 %) et celles de niveau V plus souvent par les employés (51,3 %) et les ouvriers qualifiés et non qualifiés (41,3 %).

Parmi les formations les plus fréquemment suivies par les salariés, on compte des formations en langue (42 %) telles que le TOEIC ou le BULATS. Elles sont suivies par des formations en transport, manutention, magasinage (11 %).

Les personnes en recherche d’emploi accèdent en premier lieu à leur CPF pour réaliser des formations dans le domaine des transports, de la manutention et du magasinage (20 %) ou des formations relevant du socle de connaissances et de compétences professionnelles (10 %).

Des durées de formation + courtes

Les salariés sont très rares à débuter une formation de 500 heures ou plus : 7,3 % contre 35,2 % des personnes en recherche d’emploi.

La durée de formation moyenne diminue fortement entre 2015 et 2016, passant de 485 heures à 339 heures. Cette baisse concerne davantage les formations suivies par les personnes en recherche d’emploi (448 heures en 2016 contre 575 heures en 2015) que les salariés (133 heures en 2016 contre 148 heures en 2015).

Qui active le dossier CPF ?

Seuls 32 % des dossiers ont été initiés directement par le bénéficiaire après avoir activé lui-même son espace personnel. Cela concerne très majoritairement des bénéficiaires salariés (75,8 % d’entre eux) et 12,4 % des bénéficiaires en recherche d’emploi au titre des années 2015 et 2016.

Ainsi, les opérateurs (Pôle emploi, Opca, Opacif/Fongecif, missions locales, etc.) ont initié 43,8 % des dossiers sans que le bénéficiaire n’active son espace personnel en ligne. En parallèle, 24 % ont été initiés par les opérateurs avec un espace personnel ouvert par le bénéficiaire.

Consultez l’ensemble de l’étude :

http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2018-004.pdf

Sandrine

Spécialiste indépendante des politiques d'emploi et de formation. Ancienne chef de projet éditorial du Carif IDF puis Responsable Com' Multimédia de Défi métiers. Retrouvez-moi sur twitter @ActuFormation

You may also like...

1 Response

  1. Didier Cozin dit :

    Le CPF n’a été conçu que pour faire baisser statistiquement le nombre de chômeurs en finançant des formations (souvent parkings) supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite une formation en LANGUES ETRANGÈRES

Je souhaite une formation dans un autre domaine

Je souhaite former un groupe de personnes

NON MERCI