Compte Personnel de Formation

Le Compte Personnel de Formation

Le CPF, ou Compte Personnel de Formation, est le nouveau dispositif de la formation professionnelle, mis en place au début de l’année 2015.
Ce dernier permet à toute personne d’au moins 16 ans, salariée, en insertion professionnelle ou demandeur d’emploi, de suivre, à son initiative, une action de formation. Il accompagne son titulaire dès l’entrée dans la vie professionnelle, tout au long de sa carrière, et jusqu’à son départ en retraite.
Enfin, il est nécessaire de préciser que toutes les heures inscrites sur le compte personnel de formation sont conservées en cas de perte d’emploi ou de changement de situation professionnelle.

Le CPF remplace le DIF

Comme le DIF (Droit individuel à la Formation), le compte personnel de formation est crédité en heures à la fin de chaque année, dans la limite de 150 heures de formation sur 8 ans.
Concernant les personnes travaillant à temps complet, il est alimenté de 24 heures par an les 5 premières années, soit un cumule de 120 heures, puis de 12 heures par an pendant 3 ans, afin d’atteindre les 150 heures, plafond maximal.
Concernant les personnes travaillant à temps partiel, les heures créditées sont calculées proportionnellement au travail effectué.

Précisons également que si le salarié souhaite se former pendant son temps de travail, il devra demander l’accord de son entreprise, en revanche, si la formation est suivie hors temps de travail, il est libre et n’a pas besoin d’accord.
Enfin, le salarié qui n’aurait pas utilisé leurs heures acquises au titre du DIF au 31 décembre 2015, pourra mobiliser ces heures et les transférer sur son CPF pendant une période de 6 ans. Ces heures sont cumulables avec celles acquises au titre de ce dernier.

Pour connaître créer son compte et connaître le nombre d’heures dont il dispose, les salariés ou demandeurs d’emploi n’auront qu’à se rendre sur le site moncompteformation.gouv.fr.

Les formations éligibles au compte personnel de formation

Le compte personnel de formation permet d’acquérir des compétences reconnues (qualification, certification, diplôme) ou le socle de connaissances et de compétences. Si une action de formation ne débouche pas sur l’acquisition d’une telle compétence, alors cette formation ne peut être prise en charge au titre du CPF, elle se doit d’être certifiante, diplômante ou qualifiante.
Les autres formations éligibles au CPF devront figurer sur une liste élaborée préalablement par le COPANEF, à savoir les conseils régionaux (COPAREF), les partenaires sociaux, et les branches professionnelles.

Retrouvez la liste des formations éligibles ici.

Les limites du CPF

Bien que cette réforme s’inscrive dans une logique sociale, permettant de cumuler jusqu’à 150h de formation, qui seront conservées en cas de chômage ou de changement d’emploi, là où le DIF les supprimaient, c’est sa mise en application qui a démontré ses limites.

En effet, depuis le début de l’année 2015, la formation professionnelle se trouve dans l’impasse, des organismes de formation se meurent, et très peu de dossiers de formation sont validés.

Retrouvez CPFormation sur :

Je souhaite une formation en LANGUES ETRANGÈRES

Je souhaite une formation dans un autre domaine

Je souhaite former un groupe de personnes

NON MERCI