CNEFOP, 3 ans d’existence : le temps du 1er et dernier bilan ?

Zoom sur les actions du Cnefop, Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles… avant sa disparition ?

Le Cnefop, Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles est l’instance de consultation sur l’ensemble des textes légaux et réglementaires du champ de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles (EFOP).

Il est également une instance de concertation, de suivi, de coordination, et d’évaluation des politiques de l’emploi de la formation professionnelle initiale et continue et de l’orientation tout au long de la vie.

En préambule du bilan 2015-2017 du CNEFOP, son Président rappelle le bienfondé de cette instance :

« La conviction fondatrice qui a présidé a la création de cette nouvelle forme de gouvernance est que les politiques de l’emploi, de l’orientation et de la formation professionnelles sont profondément interdépendantes : les autorités publiques ou paritaires qui en ont la charge ne peuvent agir isolément et en l’absence de la vision systémique de la chaîne des impacts sur le champ EFOP sans obérer l’efficience de leur action. Dans ce contexte, la gouvernance quadripartite impose une concertation préalable, gage d’une meilleure coordination des acteurs et des dispositifs.  De fait, depuis 3 ans, le CNEFOP poursuit l’ambition d’être un espace d’expression ouvert ou se croisent politiques et experts, décideurs et opérateurs, qui contribue à l’émergence d’une culture commune, respectueuse des prérogatives et convictions de chacun… Le CNEFOP a publié 19 rapports ou recommandations, toujours adoptés par consensus, fruit d’un travail collégial et participatif intense. Ce faisant, le Conseil est non seulement un espace de concertation mais également un formidable espace de professionnalisation croisée de l’ensemble des acteurs de l’emploi, de l’orientation et de  la formation professionnelles. »

Rappel du fonctionnement du Cnefop

La plénière organise la consultation, les débats et auditions selon l’actualité et valide les travaux des 6 commissions :

  • Parcours professionnels
  • Développement des compétences et qualifications
  • Territoires
  • Evaluation
  • Comptes
  • Systèmes d’Information.

Par ailleurs, le Bureau arrête le règlement intérieur, prépare les priorités et la stratégie du CNnefop, programme et pilote les travaux des commissions en lien avec les priorités arrêtées.

Bilan : bien mais peut mieux faire !

Le Cnefop est reconnu comme une instance propice au développement d’une culture partagée entre l’Etat, les Régions et les partenaires sociaux. Toutefois le Cnefop devrait s’appuyer davantage sur ses comités régionaux pour une plus grande synergie entre le national et le régional.

Le Cnefop est vu comme un lieu ressource, un lieu d’échange, un lieu de productions stratégiques… mais reste peu visible des acteurs régionaux. Les travaux menés par le Cnefop sont parfois perçus comme trop déconnecté du terrain. Par ailleurs, si les recommandations et rapports sont jugés de qualité, le manque de communication autour de leur publication est pointé du doigt.

Le rapport souligne, par ailleurs, une collégialité efficace :

« Il convient de noter un partage satisfaisant des informations dans un esprit constructif au sein du bureau du Cnefop grâce à une organisation collégiale qui souligne une grande volonté d’entendre les différentes expressions et de retenir les propositions des membres du bureau. »

Les chantiers 2018 du Cnefop

Début janvier 2018, le CNEFOP a été saisi par Estelle Sauvat, Haut-commissaire à la Transformation des Compétences dans le cadre de la préparation des pactes régionaux d’investissements dans les compétences dans les territoires.

Ainsi le Conseil doit préparer :

  • Un document méthodologique destiné aux CREFOP formulant des recommandations relatives aux modalités d’élaboration, de suivi et d’évaluation des futures Pactes d’investissements dans les compétences dans le cadre d’une concertation quadripartite.
  • Un guide de l’achat de formation de qualité permettant de mettre en lumière et de suggérer des modalités d’achat de formation pour une première publication à la mi-mai 2018.

Quel avenir pour le Cnefop ?

France Compétences remplacera les 3 instances de gouvernance actuelles : FPSPP, Cnefop, et Copanef !

Suivez avec nous la mise en place de cette nouvelle instance dans les mois à venir !

Sandrine

Spécialiste indépendante des politiques d'emploi et de formation. Ancienne chef de projet éditorial du Carif IDF puis Responsable Com' Multimédia de Défi métiers. Retrouvez-moi sur twitter @ActuFormation

You may also like...

1 Response

  1. Didier COZIN dit :

    Une bureaucratie trouve toujours des arguments pour justifier sa naissance, son existence et sa pérennisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite une formation en LANGUES ETRANGÈRES

Je souhaite une formation dans un autre domaine

Je souhaite former un groupe de personnes

NON MERCI