Charte pour l’accès de tous aux compétences clés européennes

Les co-signataires de cette charte pour la promotion des compétences clés voudraient bien faire de « l’accès de tous aux compétences de base » la Grande cause nationale 2019. Zoom sur cette charte et ses objectifs.

La « Charte pour l’accès de tous aux compétences clés partout et à tout moment » est un document initié par l’APapp, CCI France, le Comité Mondial des Apprentissages tout au long de la vie et le Copanef.

Lors du lancement officielle de la charte en novembre 2017, les co-signataires actaient ainsi

« le retard français en matière d’accès aux compétences clés et appellent à une convergence des acteurs de la société civile pour porter cette problématique auprès des décideurs. »

Sur 33 pays étudiés, la France n’arrive que 24e en termes de compétences des adultes dans les champs de la littératie et de la numératie. Les résultats de l’évaluation montrent que les compétences ont davantage d’impact que les salaires ou l’emploi sur l’amélioration du niveau de vie.

Ainsi depuis le  14 novembre dernier, toute structure et tout organisme de la société civile se reconnaissant dans ses valeurs et souhaitant aider à la mise en visibilité de la problématique de l’accès de tous aux compétences clés européennes peut apporter son soutien en apposant sa signature sur la Charte.

Quelles sont les 8 compétences clés européennes ?

8 compétences clés

8 compétences clés

 En 2006, le Parlement européen a proposé une définition du concept de compétence appliqué aux compétences clés :

 » Une compétence est une combinaison de connaissances, d’aptitudes et d’attitudes appropriées à chaque contexte. Les compétences clés sont celles qui fondent l’épanouissement personnel, l’inclusion sociale, la citoyenneté active et l’emploi. »

Parce qu’elles devraient être acquises par tous, une recommandation du Parlement européen et du Conseil, du 18 décembre 2006, propose un cadre de référence aux Etats membres pour assurer leur intégration dans les stratégies et les infrastructures, dans le cadre de l’éducation et de la formation tout au long de la vie. Ce cadre définit 8 compétences clés en décrivant sommairement les connaissances, les aptitudes et les attitudes essentielles qui sont attachées à chacune d’elles : 

  1. Communication dans la langue maternelle : la faculté d’exprimer et d’interpréter des concepts, pensées, sentiments, faits et opinions à la fois oralement et par écrit.
  1. Communication en langues étrangères : la faculté décrite au point précédent, à laquelle s’ajoutent des compétences de médiation (résumer, paraphraser, interpréter ou traduire) et de compréhension des autres cultures.
  1. Compétences en mathématiques ainsi qu’en sciences et technologies : une maîtrise solide du calcul, la compréhension du monde de la nature et la faculté d’appliquer les connaissances et les technologies aux besoins de l’homme (comme la médecine, le transport ou la communication).
  1. Compétence numérique : l’usage sûr et critique des technologies de l’information et de la communication au travail, dans les loisirs et dans la communication.
  1. Apprendre à apprendre : l’aptitude à gérer efficacement soi-même son apprentissage, à la fois de manière individuelle et en groupe.
  1. Compétences sociales et civiques : l’aptitude à participer de manière efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle et à s’engager dans une participation civique active et démocratique, notamment dans des sociétés de plus en plus diversifiées.
  1. Esprit d’initiative et d’entreprise : l’aptitude à passer des idées aux actes par la créativité, l’innovation et une prise de risques, ainsi que la capacité de programmer et de gérer des projets.
  1. Sensibilité et expression culturelles : l’appréciation de l’importance de l’expression créatrice d’idées, d’expériences et d’émotions sous diverses formes, dont la musique, les arts du spectacle, la littérature et les arts visuels.

Quels sont les objectifs des signataires de la Charte ?

Si à l’horizon 2025 l’Europe permet à la moitié des Européens concernés de sortir de la sous-qualification, elle en retirerait un bénéfice net estimé à 2013 milliards d’euros. Signer cette charte, c’est décider d’agir pour l’intérêt général en contribuant à l’accès de chacun aux compétences clés.

Une série de thèmes intervient dans les huit compétences clés : réflexion critique, créativité, initiative, résolution de problèmes, évaluation des risques, prise de décision, gestion constructive des sentiments. Les co-signataires soulignent que :

« Tous ces aspects ont un impact central sur la capacité de nos sociétés à mieux se comprendre et vivre ensemble. S’ajoute à cela l’économie du numérique qui transforme les compétences requises pour faire face aux mutations de l’emploi. La capacité à détenir à la fois des compétences spécifiques et techniques et des compétences plus transversales, puis à les actualiser en continu, est un enjeu essentiel pour les individus comme pour les entreprises. »

Enfin, les signataires dont Lingueo (éditeur de CPFormation) fait parti partagent le constat que l’accès de tous aux compétences clés doit être garanti sur l’ensemble du territoire de manière pérenne et juste. Tout acte d’accompagnement, d’orientation ou d’information devrait intégrer un positionnement sur les compétences clés afin d’optimiser le parcours de formation ou d’accompagnement pour en garantir la réussite.

Alors êtes-vous pour ou contre faire des « Compétences de base pour tous » la Grande cause nationale 2019 ?

Sandrine

Spécialiste indépendante des politiques d'emploi et de formation. Ancienne chef de projet éditorial du Carif IDF puis Responsable Com' Multimédia de Défi métiers. Retrouvez-moi sur twitter @ActuFormation

You may also like...

1 Response

  1. Cozin dit :

    On a perdu 5 années avec Cléa et le Copanef, il aurait été trop simple de ne pas demander leur avis aux partenaires sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je souhaite une formation en LANGUES ETRANGÈRES

Je souhaite une formation dans un autre domaine

Je souhaite former un groupe de personnes

NON MERCI